LeBron James Miami maillot blanc domicile mains sur les hanches attitude neutre 10 2010
LeBron James (Miami Heat) | Getty Image

LeBron James MVP, Parker 5e

Publié le , modifié le

Pour la troisième fois de sa carrière, LeBron James (Miami) a été élu MVP (Most valuable player) de la NBA, devant Kevin Durant (Oklahoma City). Tony Parker (San Antonio) finit à la 5e place. Ce 3e trophée en quatre saisons place le joueur du Heat dans le sillage des Abdul-Jabbar, Jordan, Russell, Chamberlain, Bird, M. Johnson et M. Malone, seuls à avoir fait aussi bien voire mieux que lui.

Kareem Abdul-Jabbar, 6 trophées, Michael Jordan et Bill Russell, 5 trophées, Wilt Chamberlain 4, voilà les légendes qui se présentent désormais devant LeBron James. Et à ses côtés, Larry Bird, Magic Johnson, Moses Malone. En étant élu meilleur joueur de la saison pour la troisième fois en quatre ans, il est un peu plus entré dans la légende de la NBA. "Je pense que LeBron est candidat au MVP chaque année, lui a d'ailleurs rendu hommage Doc Rivers, l'entraîneur de Boston, rival de Miami en Conférence Est. Avec une moyenne de 27.1 points, 7.9 rebonds et 6.2 passes par match, il profite pleinement du rendement de son équipe du Heat, devancée cette année par Chicago en saison régulière. De cette liste de huit joueurs, James est le seul à ne jamais avoir remporté le titre NBA. Mais seuls Abdul-Jabbar, Chamberlain et Malone ont reçu cet honneur sous le maillot de deux équipes différentes, comme "LBJ" (Cleveland, Miami).

"Je n'avais jamais rêvé devenir le meilleur joueur de la NBA", a commenté LeBron James visiblement ému lors d'une intervention en direct à la télévision depuis Miami. "Je n'avais jamais imaginé faire les choses que je fais au plus haut niveau". Mais il ne cache pas avoir d'autres ambitions: "Je donnerais mes trois trophées de MVP pour un titre de champion, c'est mon principal objectif", a confié le premier joueur du Heat nommé MVP. "Ce n'est pas tout à fait une récompense personnelle", a indiqué le joueur en remerciant sa famille, la franchise de Miami et ses coéquipiers, qui l'ont rejoint sur la scène où il a reçu le trophée. "C'est grâce à ces gars-là que je suis là aujourd'hui, sans leurs sacrifices, ce trophée ne serait pas à moi."

Face aux hommes de Bird dimanche

Pour la première fois, les supporteurs du Heat vont pouvoir fêter ce sacre avec leur star, avant le match N.1 des demi-finales de la Conférence Est contre Indiana. Un match très attendu contre la grande équipe surprise de la saison, du président Larry Bird, honoré de ce trophée trois saisons de suite (1983-1984, 1984-1985, 1985-1986). Après avoir été élu MVP chez les Cavaliers de Cleveland, c'est la première fois que James est honoré depuis son arrivée en Floride, puisque c'est Derrick Rose qui avait été sacré la saison dernière (cette année, le joueur de Chicago, souvent blessé, hérite de 5 voix).

Avec 1074 points, il devance nettement Kevin Durant (Oklahoma City) qui recueille tout de même 889 voix, le troisième étant Chris Paul (LA Clippers) avec 385 voix, puis Kobe Bryant (352 voix) et enfin Tony Parker (San Antonio), 331 points. Les dix autres joueurs ayant recueilli des suffrages n'ont pas atteint la barre des soixante points. La suprématie du N.8 du Heat est flagrante: il a été placé en 1ère position à 85 reprises, contre 24 à Durant (le vote du public compte pour 1 voix, et est ajouté au vote des journalistes qui sont au nombre de 120).

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze