Leaders Cup Monaco Nanterre 022016
Jeremy Nzeulie (Nanterre) regarde Billy Ouattara (Monaco) | MaxPPP - Maxime Jegat

Leaders Cup : Monaco fait tomber Nanterre, Strasbourg assure

Publié le , modifié le

Le promu Monaco est venu à bout de l'expérimenté Nanterre (70-68) en quarts de finale de la Leaders Cup vendredi à Marne-la-Vallée. Après avoir été trahie par son adresse et dominée par la régularité monégasque, l'équipe de la JSF minée par les blessures est revenue dans la partie et la qualification s'est jouée dans les toutes dernières secondes sur un panier de Cooper. Dans le dernier match du jour, le tenant du titre Strasbourg, a livré une rencontre solide pour s'imposer logiquement devant Gravelines 83-73.

Monaco avec les grands

Le promu a confirmé son excellent début de saison, à la hauteur d'un  recrutement ambitieux, en qualité et en quantité. C'est d'ailleurs la profondeur du banc qui a fait la différence. Dominateur au rebond grâce à Jonathan Aka (8 prises) et Billy Ouattara (6), Monaco était en tête à la pause (+8), mais a faibli en seconde période. Le petit meneur américain TJ Campbell a même raté de peu le tir à trois points de la victoire à la sirène. Les Monégasques ont pu compter sur leurs habitués du haut niveau, Amara Sy en tête pour tenir la cadence. Leur dernière recrue, le meneur américain DJ Cooper, arrivé il y a quelques semaines, a été le meilleur homme du match (13 points, 6 rebonds, 4  passes).

Du côté de Nanterre, on a beaucoup vu Mam Jaiteh (19 points, 9 rebonds). Mais dans une équipe handicapée notamment par l'absence de son scoreur Gerald Robinson, il s'est beaucoup trop employé, et l'international a mal terminé la rencontre, ratant un panier tout fait et un lancer franc qui ont coûté cher à Nanterre.

La SIG favorite

Pour sa part, la SIG a confirmé sa forme actuelle en quarts de finale en dominant Gravelines qui a fonctionné sur courant alternatif, dans le choc entre deux des leaders du Championnat de France. C'était la deuxième victoire en quinze jours de l'équipe de Vincent Collet contre les Nordistes et la troisième de la saison. Largement en tête à la pause (+14) après un festival du meneur Rodrigue Beaubois, le meilleur joueur français de ProA (14 points en 20 minutes, 22 au total à 100% de réussite), les vice-champions de France sont parvenus à maîtriser la réaction du BCM d'Andrew Albicy (20 points) en seconde période.

Christian Grégoire