shquille o'neal cleveland 2010
Shaquille O'Neal face aux Celtics de Boston, désormais sa nouvelle équipe. | AFP - SHAMUS

Le Shaq nouvelle star des Celtics

Publié le , modifié le

Libre de tout contrat après un court passage à Cleveland, Shaquille O'Neal s'est engagé en faveur des Celtics de Boston. A 38 ans et après avoir conquis quatre bagues de champion NBA, le pivot, qui reste l'une des superstars du championnat, apportera son expérience à la formation de Doc Rivers. Et tentera de décrocher, en compagnie de Kevin Garnett, un nouveau titre.

Le Heat et sa pléiade de vedettes n'ont qu'à bien se tenir. Les Celtics viennent d'enrôler Shaquille O'Neal, véritable monument en NBA. Après une saison aux Cavaliers où son association avec LeBron James (parti depuis à Miami) n'a rien donné, le géant pivot (2,16 m) relèvera sûrement le dernier challenge de sa carrière. Et porter le maillot d'une sixième équipe NBA, après celui d'Orlando, des Lakers, de Miami, de Phoenix et de Cleveland. "Je suis honoré de rejoindre les Celtics. J'ai joué contre Paul (Pierce), Ray (Allen), Kevin (Garnett), Rajon (Rondo) et Jermaine (O'Neal) pendant de nombreuses années et cela va être génial de pouvoir les appeler des coéquipiers", a déclaré l'ancienne star des Lakers. L'enthousiasme est partagé du côté de la franchise du Massachusetts, à l'instar de Danny Ainge, le responsable des opérations basket. "Ce n'est pas tous les jours qu'on engage un joueur du calibre de Shaquille dans son équipe", s'est-il réjoui. Face à la frilosité des franchises, en quête de joueurs en devenir ou en pleine apogée, le vétéran O'Neal n'a pas hésité longtemps quand Boston l'a contacté. "J'ai hâte d'arriver à Boston et de me mettre en quête d'un autre titre de champion", a déclaré Big Cactus. Si les termes du contrat n'ont pas été précisés, le pivot devrait percevoir un salaire annuel de près d'un million et demi de dollars. Dans un monde où les basketteurs ont été élevés à la culture du "moi je" et dont l'objectif ultime est d'amasser le plus de billet vert, Shaquille O'Neal a fait avant tout un choix sportif.

L'année du sacre pour Boston ?

Sacrés en 2008 et finalistes du dernier championnat, les Celtics se présentent comme un des favoris dans la course au titre. Même s'il n'est pas assuré de glaner une place de titulaire aux côtés des Garnett, Allen, Pierce et consorts, O'Neal devrait fouler les parquets, le temps que Kendrick Perkins, gravement blessé à un genou lors de la finale perdue face aux Lakers, ne revienne en forme. En attendant un éventuel remake de la dernière finale, le cinquième meilleur marqueur de l'histoire de la NBA (28,25 points de moyenne) aura l'occasion de briller face à ses anciens coéquipiers que sont Dwyane Wade et LeBron James lors du premier match de la saison face au Heat.

Par Rayan Ouamara