Le collectif du MSB
Le collectif du MSB | PHOTOPQR/LE MAINE LIBRE/DENIS LAMBERT

Le Mans veut sa revanche

Publié le , modifié le

Balayé en finale du championnat par Chalon (95-76), Le Mans est revenu encore plus fort. Leader de la Pro A avec une seule défaite sur le fil à Paris-Levallois, le MSB s'avère beaucoup plus solide et complet que la saison passée. En revanche, l'Elan a perdu de sa superbe depuis son triplé As-Coupe-Championnat. Ereinté par l'Euroligue, Chalon alterne le bon et le moins bon. En embuscade juste derrière les Sarthois, l'équipe de Greg Beugnot peut frapper fort ce soir.

La claque de Bercy s'efface tout doucement. Après s'être hissé en finale, Le Mans est passé à côté de son match et n'a jamais pu contester la domination chalonnaise. Son meneur Tyler Rochestie et l'ailier Alex Acker partis, le MSB ne s'est pas retrouvé longtemps sans ressource. Grâce à un recrutement malin et un très bon équilibre entre les tauliers et le banc, JD Jackson a monté une équipe de haut niveau. La plus complète de ce championnat, une des plus spectaculaires  et la plus défensive (62,7 points encaissés). Seule équipe à 6 victoires, Le Mans peut faire le premier écart de ce championnat en s'imposant dans ce choc de la 8e journée, surtout que Chalon est sur ses talons avec une défaite de plus. "C’est la seule équipe qui nous a maîtrisés l’année dernière. Il y a beaucoup de frustration pour ceux qui ont vécu cette période, rappelle le coach manceau dans Ouest-France. C’est une bonne source de motivation pour les gars et moi-même." Dominé aux rebonds en Eurocoupe contre Artland, Jackson met la pression sur ses intérieurs dans le quotidien régional. "Il faut remonter notre niveau. Sous les cercles, nous avons été très faibles voire ridicules. Il faut que tout le monde soit sur le pont en terme d’impact physique pour prétendre vaincre une équipe bourguignonne agressive avec un jeu de relance où cela court."

Chalon et Lauvergne se séparent

Meilleure attaque de Pro A(82,6 points marqués), Chalon continue de s'agiter en coulisses. Le vestiaire miné par quelques égos, le club tente depuis quelques semaines de remettre de l'ordre dans son basket. Après l'éclaircie face à Gdynia, l'Elan a perdu quasiment toutes ses chances d'accéder au Top 16 de l'Euroligue en perdant à domicile contre l'Alba Berlin. Il lui faut désormais repenser sa saison et concentrer son énergie sur la Pro A. Ce sera sans son jeune pivot Joffrey Lauvergne, 21 ans, qui a demandé à quitter le club pour continuer l'Euroligue ailleurs. "Il a été décidé d'un commun accord avec le joueur et ses conseils d'arrêter notre collaboration et de dégager le joueur de son engagement avec l'Elan", écrit le président du club, Dominique Juillot, dans un communiqué. "Cette situation était prévue en fin de saison, les circonstances font que nous avons précipité les choses, ajoute le président. En effet, suite à notre probable élimination du Top 16 de l'Euroligue, qui est un échec eu égard à nos espérances et à la façon dont les choses se sont passées, il nous faut maintenant penser aux autres objectifs de la saison." Le match au Mans arrive donc au bon moment.