ProA Le Mans Rupert défense panier 032010
Thierry Rupert (Le Mans) | AFP - JEAN-FRANCOIS MONIER

Le Mans a une dette

Publié le , modifié le

Tombeur de l'Asvel au tour précédent, Le Mans aura une certaine pression au moment de disputer le match aller du troisième tour préliminaire de l'Euroligue, ce mardi. En cas de succès sur les Russes du Khimki Moscou, le club sarthois rejoindrait dans le tableau final, Cholet, le Champion de France.

Après leur élimination par Le Mans, les Villeurbannais seraient doublement frustrés de voir que leurs bourreaux n'accèdent pas au tableau final. L'objectif du Mans est donc double, celui d'obtenir l'un des deux billets encore disponibles pour cette phase finale, et celui d'y assurer la présence d'une deuxième équipe française. Opposé au club russe du Khimki  Moscou, Le Mans va devoir se retrousser les manches. Membre du Top 16 la saison dernière, l'équipe moscovite n'a pas eu trop de mal à se débarrasser au tour précédent de la formation ukrainienne du BC Kiev (74 - 67, 87 - 58). En cas de succès (mardi et vendredi), les Sarthois décrocheraient une place dans le groupe A où se trouvent Vitoria, le Maccabi Tel-Aviv, le Partizan Belgrade, Gdynia et Kaunas.

L'autre billet qualificatif pour le tableau final se disputera entre l'Alba Berlin, finaliste de l'Eurocup la saison dernière, et les Belges de Charleroi, tombeurs de la formation russe de Kazan. Le vainqueur de cette double confrontation (mardi et vendredi) se retrouvera dans le groupe B du Top 16, en compagnie de l'Olympiakos, du Real Madrid, de Malaga, de Rome et de Bamberg.

Mardi
Charleroi - Berlin     20h00
Le Mans - Khimki Moscou    20h00

Vendredi
Berlin - Charleroi    20h00
Khimki Moscou - Le Mans    20h00

Romain Bonte