Dwyane Wade au dunk face aux Pacers
Dwyane Wade au dunk face aux Pacers | JONATHAN DANIEL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Le Heat répond présent

Publié le , modifié le

Un temps contesté, Miami a trouvé les ressources pour s'imposer à Indianapolis face aux Pacers 105 à 93 grâce notamment à un grand Dwyane Wade, auteur de 41 points. Le Heat en profite pour remporter la série 4 victoires à 2 et se hisser en finale de conférence pour la deuxième fois d'affilée. Les coéquipiers de LeBron James (28 points) rencontreront, à partir de mardi pour une place en finale, Boston ou Philadelphie, opposés samedi dans le match 7.

C'est ce qu'on appelle une belle réaction d'un (futur?) champion. Balloté lors des premiers matches par le solide collectif des Pacers, Miami a haussé son niveau de jeu pour clôturer la série et s'éviter une match 7 toujours délicat à gérer. Depuis sa lourde défaite dans le match 3 de la série, qui l'avait déstabilisé, Miami s'est montré largement supérieur aux Pacers, enregistrant trois succès d'affilée avec 17 points d'écart en moyenne. Un exploit compte que le club floridien a disputé la quasi intégralité de la série sans Chris Bosh,  blessé aux abdominaux dès le match 1 et dont le retour est encore incertain.

"Il aurait fallu que nous soyons à notre meilleur niveau mais cela n'a pas été le cas", a indiqué de son côté l'entraîneur des Pacers Frank Vogel, dont l'équipe n'a pas à rougir de son parcours en play-offs mais a perdu 22 fois le ballon jeudi. "Avec des joueurs comme Wade et James à leur niveau de ce soir, Miami va être dur à battre pour tout le monde", a-t-il ajouté à l'issue d'un match bien moins physique que le précédent. Le Heat n'est parvenu à prendre la mesure de Pacers accrocheurs qu'à la fin du troisième quart temps en infligeant un 9-2 bienvenu au buzzer. Un écart que les Floridiens allaient maintenir par la suite.

61,5% de réussite

Le leaders ont bien évidemment répondu présents pour porter l'équipe vers la finale de conférence. Tout juste élu dans le premier cinq et déjà désigné MVP de la saison pour la troisième fois en quatre saisons, LeBron James (28 points, 6 rebonds et 7 passes  décisives) a été fidèle à lui-même. En fait, Dwyane Wade, "seulement" élu dans le troisième cinq, a pris ses responsabilités (41 points, 10 rebonds) avec une réussite impressionnante (17 sur 25  aux tirs). La meilleur réponse après les critiques -justifiées- sur son rendement lors du match 3 justement où le meneur n'avait marqué que 5 points avec un piteux 2 sur 13 au tirs. Il finit la série avec 33 points de moyenne et surtout 61,5% de réussite au tir.

Si Turiaf n'a pas brillé avec 0 point et 1 rebonds en dix minutes, les autres joueurs comme Chalmers (15 points) et Miller (12 points) ont aussi apporté leurs contributions. En attendant le nom du futur adversaire, Miami se réjouit de compter sur des deux leaders en forme et prêts à prendre leurs responsabilité dans le sprint final. De bonne augure pour le suite.

Mathieu Baratas