Lebron James maillot extérieur 12102010
LeBron James (Miami Heat) | AFP - Getty images

Le Heat grille Boston

Publié le , modifié le

Trois matchs au sommet cette nuit en NBA : Miami a brûlé la politesse à Boston en battant les Celtics (100-77) et en leur chipant la 2e place de la Conférence Est dont Chicago est toujours l'incontestable leader après la victoire des Bulls à Orlando (99-102). A l'Ouest, les Lakers continuent leur chute vertigineuse : cinquième défaite de rang, cette fois face au Thunder (106-120), et une deuxième place plus que jamais contestée par Dallas.

Avec 54 victoires et 24 défaites avant leur rencontre, les deux équipes étaient à égalité à la 2e place à l'Est mais le Heat dispose désormais d'une victoire de plus que les Celtics alors qu'il ne reste aux deux équipes que deux matches à jouer avant la fin de la saison régulière mercredi. Miami se rend à Atlanta lundi, alors que Boston va à Washington, et se déplace à Toronto mercredi, tandis que Boston reçoit New York. Deux victoires garantiront aux joueurs d'Erik Spoelstra de finir 2e de la Conférence Est derrière Chicago, assuré de la première place. LeBron James a marqué 27 points et délivré 7 passes décisives pour sceller la première victoire de Miami cette saison sur les Celtics (en quatre matches). "C'était un match à l'odeur de play-offs", a indiqué Dwyane Wade, auteur de 14 points et 8 passes décisives pour le Heat.

Les Celtics laissent sceptique

Il n'y a pourtant pas eu beaucoup de suspense, les Celtics se trouvant menés de 22 points à un moment même s'ils ont réussi à revenir à 85-75 à cinq minutes de la fin. Quelques instants plus tard, un panier à trois points de Mike Bibby et un panier de Bosh avaient rétabli l'écart à 15 points. Boston, qui a pris 16 rebonds de moins que Miami, a perdu 10 de ses 19 derniers matches.

Si la crise couve dans la maison verte, tout va pour le mieux à Chicago, qui voit plus que jamais la vie en Rose. Derrick Rose a encore prouvé qu'il méritait le titre de MVP de la saison en réalisant un match quasi-parfait sur le parquet d'Orlando, un concurrent direct des Bulls en vue des prochains play-offs. 39 points (à 13/17 aux shoots !), 3 rebonds et 5 passes pour le dragster de Chicago, qui a de nouveau guidé la charge de ses taureaux furieux (parmi lesquels Joakim Noah, 4 pts, 4 rbds en 17 minutes) vers la victoire (99-102) face à un Magic, il est vrai privé de Dwight Howard, suspendu.

Les Lakers craquent

Si la lutte fait rage dans la conférence Est, la cote pacifique est elle aussi en ébullition. Si l'avènement des Spurs en tête est d'ores et déjà acquis, la deuxième place est toujours à prendre. Promise depuis longtemps aux Lakers, elle peut désormais tomber dans l'escarcelle de Dallas, voire d'Oklahoma ! Le Thunder, justement, a proprement étrillé les Californiens sur leur parquet, leur infligeant au passage une cinquième défaite consécutive. Une série noire que Los Angeles n'avait plus connue depuis la saison 2005-2006, juste avant l'arrivée de Pau Gasol. "Nous sommes redevenus une équipe de milieu de tableau", analysait froidement Phil Jackson après cette nouvelle déconvenue.

Si Bryant côté Lakers et Durant pour le Thunder se sont bien livrés au duel de scoreurs que tout le monde attendait (31 points chacun), c'est bien Oklahoma qui a eu le dernier mot face à une franchise qui ne comprend plus ce qui lui arrive puisqu'avant de connaître le doute, les Violine et Or restaient sur une série de 18 succès en 20 rencontres. "On a commencé à regarder devant et derrière au lieu de se concentrer sur le présent", reconnaissait Derek Fisher, le meneur de jeu des Lakers, "ça tombe vraiment à un mauvais moment pour nous". Il reste deux matchs aux partenaires de Bryant pour conserver cette 2e place avant le début des paly-offs. Résisteront-ils à la pression de Dallas, revenu à une victoire des Californiens, après le succès des Mavs face à Phoenix (115-90) ?

Les résultats de la nuit en NBA :

Orlando - Chicago 99-102
Miami - Boston 100-77
Toronto - 99-92
Memphis - New Orleans 111-89
Charlotte - Detroit 101-112
Indiana - New York 109-110
Dallas - Phoenix 115-90
Golden State - Sacramento 103-104
LA Lakers - Oklahoma City 106-120

Julien Lamotte