Miami New York James Anthony 02 2011
Le New-Yorkais Carmelo Anthony en pénétration devant LeBron James | AFP - Getty Images

Le gros coup des Knicks à Miami

Publié le , modifié le

Avec ses recrues (Anthony 29pts, 9rbds et Billups 16pts), New York a réalisé une énorme performance en gagnant sur le parquet du Heat (91-86) malgré 27pts et 7rbds de James. Succès important des Lakers à Oklahoma City grâce à un gros match de Gasol (18pts, 11rbds). Sixième succès consécutif de Dallas, lors du déplacement à Toronto (114-96) qui reste à distance des Spurs, vainqueurs de Memphis (95-88) avec 35pts de Ginobili mais une blessure au mollet pour Parker.

Sur le parquet du deuxième de la Division est, avec quinze points de retard à la mi-temps, cela n'arrête plus les Knicks "nouvelle génération". L'arrivée de Carmelo Anthony et de Chauncey Billups, en complément d'Amare Stoudemire recruté à l'été dernier, ont donné un nouvel allant à la franchise, qui a réalisé sa première performance d'importance en cette fin de week-end. Sur le terrain de Miami, et des trois stars Wade-James-Bosh, qui avaient tous été sur les tablettes des recruteurs new yorkais lors de la dernière intersaison, New York s'est imposé (91-86). Et on pourra désormais sans nul doute parler du trio de stars de la Grosse Pomme. Un panier à trois points de Billups à 1'01" du terme du match, un contre de Stoudemire sur un layup de LeBron James, qui avait passé Anthony, à 7" de la sonnerie, voilà comment l'équipe de Mike D'Antoni a conquis ce succès de prestige, qui pourrait bien la conduire à avoir de grandes ambitions en fin de saison. "C'est notre troisième match d'un long processus", rappelle le coach bien conscient que cette franchise a déjà aligné par le passé de grandes stars sans avoir de grands résultats. "Nous n'y sommes pas encore. Désormais, nous bénéficions de bonnes individualités, mais pour jouer ensemble et s'entendre, nous avons besoin de nous confronter à de très bonnes équipes." Avec 91% de réussite sur la ligne des lancers francs, une légère domination au rebond (43 contre 42), les Knicks ont assuré les basiques, magnifiés par Carmelo Anthony (29pts, 9rbds, 2 passes), Chauncey Billups (16pts, 4rbds, 2 passes) et Amaré Stoudemire (16pts, 10rbds, 3 passes). Ces renforts ne font pas les affaires de Ronny Turiaf, qui a passé 12 minutes sur le terrain pour 1 rebond et 0 point. Mais son intensité défensive pourra être d'un précieux secours dans les semaines qui viennent à une formation devenant un possible épouvantail dans les play-offs. Si le Heat s'est incliné, c'est aussi en raison des pertes de balles (20 durant le match) et de la faillite de loin de James (1/5 à 3pts pour 27pts, 7 rebonds, 5 passes) et de Wade (0/3, 12pts, 9 passes et 7 rebonds). Le double-double de Chris Bosh (20pts, 12rbds) n'a pas conduit à une 44e victoire cette saison, le Heat restant derrière Boston dans la Conférence Est.

Toujours à l'Est, Charlotte n'est pas parvenu à revenir parmi les qualifiés pour les play-offs en s'inclinant à Orlando (100-86), malgré le record de Stephen Jackson auteur de 35 points, 6 rebonds et 2 passes. Pour le soutenir, il n'a pu compter que sur les 11points, 9 rbds et 3 passes de Boris Diaw, et autant de DJ Augustin. Du côté du Magic, cette 38e victoire a permis à Dwight Howard de réaliser un double-double (20pts, 10rbds). A l'Ouest, Phoenix a été obligé de s'employer pour faire plier Indiana en prolongation (110-108) avec 34pts, 9rbds de Grant Hill, un double-double de Steve Nash (10pts, 13rbds) comme de Marcin Gortat (17pts, 11rbds), Mckaël Piétrus se contentant de 11 minutes pour 1 passe. A Oklahoma City, les Lakers ont conservé leur belle avance sur le Thunder en s'imposant (90-87) grâce à une belle partie de Pau Gasol (18pts, 11rbds), d''Andrew Bynum (16pts, 10rbds) et bien évidemment de Kobe Bryant (17pts, 7 passes). L'équipe locale aurait tout de même pu arracher la prolongation sur le tir trois points de Kevin Durant (21pts, 4rbds) et celui de James Harden (14pts) n'avaient pas raté la cible. Et si Westbrook finit meilleur marqueur du match (22pts, 6 passes, 6 rbds), Oklahoma City enregistre son 22e revers de la saison, contre seulement 19 à son rival de LA. A Portland, Nicolas Batum (9pts, 2rbds) n'a pas pu sortir les Blazers du piège tendu par Atlanta qui l'emporte (90-83) avec 22pts de Joe Johnson et 23 de Jamal Crawford.

En conquérant son 49e succès cette saison en battant Mamphis (95-88), leur 21e consécutif à domicile, San Antonio a amélioré son record en NBA, a vu flamber Manu Ginobili, auteur de 35pts, 8 passes et 6rbds, mais a peut-être perdu Tony Parker. Le Français s'est blessé au mollet gauche lors d'une collision avec Mike Conley en deuxième période, et les examens détermineront la gravité du mal. "Je savais que ce serait une longue nuit", commentait Manu Ginobili. "Ils sont très durs défensivement." Cette prise en main du match par l'Argentin a permis aux Spurs de conserver leur avantage sur Dallas, vainqueur à Toronto (114-96) avec un bon Shawn Marion (20pts, 6rbds), un excellent Dirk Nowitzki (31pts, 13rbds). Rodrigue Beaubois a débuté le match dans le cinq majeur, mais n'est resté que 15 minutes sur le parquet pour 5pts et 1 passe prouvant que son retour de blessure n'est pas simple, faisant bien moins que Ian Mahinmi (13pts, 3rbds).

Résultats de la nuit

Indiana - Phoenix 108 - 110 (après prolongation)
Oklahoma City - LA Lakers 87 - 90
Cleveland - Philadelphia 91 - 95
Minnesota - Golden State 126 - 123
Orlando - Charlotte 100 - 86
Toronto - Dallas 96 - 114
Nouvelle Orléans - Houston 89 - 91
San Antonio - Memphis 95 - 88
Miami - New York 86 - 91
Portland - Atlanta 83 - 90