Pierce Boston doigt levé 052010
Paul Pierce (Boston) | AFP - Getty

Le boss c'est Boston !

Publié le , modifié le

Boston a réglé une question de suprématie à l'Est en dominant Orlando lors du choc au sommet de ce Martin Luther King Day en NBA (109-106). A l'Ouest, les Lakers ont dominé le Thunder (101-94) tandis que l'autre équipe de Los Angeles, les Clippers, s'est imposée face à Indiana (114-107) grâce, une nouvelle fois, à un Griffin monstrueux (47 points). Malgré la défaite de Charlotte à Philadelphie (96-92 a.p), le Français Boris Diaw a signé un triple-double.

C'était l'affiche de ce Martin Luther King Day et elle n'a pas déçu. Boston et Orlando se sont battus comme des chiffonniers durant quatre quart-temps, s'échangeant souvent la mène au score et donnant à ce match des parfums de play-offs. Au final, ce sont les Celtics qui arrachent la victoire (109-106), en grande partie grâce à leur revenant Kevin Garnett. L'intérieur de Boston, visiblement bien remis de sa blessure au genou, a largement contribué au succès de la franchise du Massachusetts en compilant 19 points, huit rebonds et en réalisant surtout l'interception décisive à seize secondes de la fin ! "La présence de Kevin sur le parquet élève le niveau de tout le monde", résumait son coéquipier Paul Pierce en hommage.

Griffin complète sa panoplie

Héros de cette soirée commémorative, Blake Griffin a porté à bout de bras les Clippers pour vaincre Indiana (114-107). Le rookie de L.A a réalisé son meilleur match de la saison avec 47 points (à 19/24 !) et 14 rebonds. Surtout, Griffin a mis un point d'honneur à y ajouter la manière : bras roulés, tirs en reculant, lay-ups, bref tout l'arsenal du joueur complet et une réponse cinglante à ceux qui ne voient en lui qu'un dunkeur fou. "C'est cool parce que tout ce que j'entends à propos de moi c'est que je ne sais que sauter haut et smasher", ironisait Griffin, goguenard...

Durant dans le dur

Si Boris Diaw n'a pas affiché les mêmes statistiques impressionnantes que l'ailier fort des Clippers, le Français n'en a pas moins réalisé une performance remarquable face aux Sixers, pourtant vainqueurs des Bobcats après prolongations (96-92). Diaw n'a rien à se reprocher avec son premier triple-double de la saison (25 points, 11 passes, 11 rebonds). Enfin, si Boston-Orlando tenait le haut du pavé à l'Est, c'est bien le choc Lakers-Thunder qui attirait tous les regards à l'Ouest. Les champions en titre ont fait respecter la logique en s'imposant 101-94. Si Kobe Bryant and Co ont eu toutes les peines du monde à contenir Russel Westbrook (32 points, 12 passes), ils sont parvenus à étouffer la menace Kevin Durant, bloqué à 24 points (à 8/24 aux shoots).

Les résultats :

New York - Phoenix 121-129
Washington - Utah 108-101
Memphis - Chicago 84-96
Philadelphie - Charlotte 96-92 ap
Nouvelle-Orléans - Toronto 85-81
Houston - Milwaukee 93-84
Detroit - Dallas 103-89
L.A Clippers - Indiana 114-107
Atlanta - Sacramento 100-98
Golden State - New Jersey 109-100
Boston - Orlando 109-106
Portland - Minnesota 113-102
L.A Lakers - Oklahoma City 101-94

Julien Lamotte