LeBron James Noah Miami Chicago 052011
LeBron James au-dessus de Joakim Noah | NBAE Nathaniel S. Butler/NBAE via Getty Images/AFP

Le Big Three propulse Miami en finale

Publié le , modifié le

Miami a éliminé Chicago en finale de la Conférence Est par 4 victoires à 1 en remportant le match N.5 jeudi chez les Bulls (83-80) alors que ces derniers menaient de 12 points à trois minutes de la fin (77-65). Assemblé l'été dernier dans le but avoué de remporter le titre NBA, le "Big Three" de Miami - LeBron James, Dwyane Wade et Chris Bosh- a désormais une chance de réussir son pari, à partir de mardi contre Dallas dans une répétition de la finale NBA 2006.

"Ce sont des joueurs spéciaux, capables de sortir le grand jeu pour nous  sauver à la fin", a dit l'entraîneur de Miami Erik Spoelstra. Dans une rencontre dominée par Chicago, "D-Wade", méconnaissable jusque là avec 9 pertes de balle et beaucoup de  maladresse aux tirs, et "King" James ont alors passé la vitesse supérieure,  comblé quasiment à eux seuls (8 points chacun) le retard et donné l'avantage à  Miami. Le franchise de Floride a fini la rencontre en infligeant un 18-3 à des Bulls déboussolés.

James a fini avec 28 points, 11 rebonds et 6 passes alors que Wade, natif  de Chicago, a effacé sa mauvaise entame en brillant de mille feux sur la fin. Chris Bosh a produit 20 points et 10 rebonds et n'a pas tremblé sur les deux  lancers francs qui ont scellé le sort de Chicago à seize secondes du terme. Après un début de saison pour le moins chaotique et irrégulier, le Heat a trouvé la bonne carburation collective et a haussé son niveau de jeu en play-offs à l'image de Bosh, le moins connu du Big Three. Comme en 2006, Miami retrouve Dallas en finale. Wade et Shaquille O'Neal avait battu Dallas en six matches alors que les Mavericks de Dirk Nowitzki menaient 2 victoires à0.

Rose en-dedans

Derrick Rose n'a dans l'ensemble pas assumé son statut de MVP sur cette série. Jeudi, il a marqué 25 points mais a commis des erreurs qui ont coûté très cher aux Bulls dans la dernière minute trente: une faute sur Wade shootant à trois points, un tir raté, une perte de balle et un lancer franc manqué à 26 secondes de la fin qui aurait mis les équipes à égalité 81 à 81. "La fin de match, tout est de ma faute, a concédé Rose. On va tirer les leçons de cette défaite, travailler encore plus fort cet été. Cela me donne encore plus faim pour la saison prochaine."

La déception est grande pour Chicago qui avait fini la saison régulière  avec le meilleur bilan de NBA (62v). Malgré le meilleur joueur  (MVP) de la saison (Derrick Rose) et le meilleur entraîneur (Tom Thibodeau) dans ses rang, les Bulls n'ont jamais en position de s'imposer dans cette finale de conférence Est alors qu'ils n'avaient jamais perdu plus de  deux fois de suite et qu'ils avaient remporté leurs trois matches contre Miami cette saison. Il en a été autrement en play-offs: après le gain du match N.1, ils ont  perdu quatre fois de suite pour finir leur saison sur une immense déception.

Conférence Est (finale)
A Chicago,
Miami bat Chicago 83 à 80
Miami remporte la série 4 victoires à 1

Mathieu Baratas