L’Asvel veut confirmer

L’Asvel veut confirmer

Publié le , modifié le

Deux matchs de Pro A se disputent vendredi lors de l’ouverture de la 7e journée. Lyon-Villeurbanne accueille Chalon et Paris-Levallois rencontre Orléans. En grande difficulté en ce début de saison, l’ASVEL de Tony Parker et Ronny Turiaf sait que la victoire est impérative. Paris-Levallois se languit de l’arrivée de Joakim Noah pour atteindre les sommets. Samedi, le leader Nancy sera très attendu contre Le Mans.

La machine semble lancée. Après des premiers balbutiements difficiles en championnat, l'ASVEL s'est réveillé mardi face à Valence, en Eurocup. Une victoire (87-78) à mettre en grande partie au crédit de Tony Parker, déchaîné sur le parquet et auteur de 34 points. Mais il faut désormais confirmer en Pro A, contre Chalon-Sur-Saone ! Après s'être incliné lors de la dernière journée face au Havre, les Villeurbannais n'ont plus le droit à l'erreur. Le club le plus titré de l'histoire de l'Hexagone, avec 17 sacres, pointe aujourd'hui à une triste 13e place, loin de son niveau ! Mais la mission sera délicate contre Chalon, actuellement deuxième du championnat et qui continue d'impressionner sans faire de bruit.

Paris attend Noah, Nancy toujours invaincu

En attendant la possible venue de Joakim Noah (voir Noah fait patienter le Paris-Levallois), le club francilien devra faire avec son effectif actuel Actuellement 4e du classement, mais 3e meilleure attaque du championnat, le club de la Capitale pourrait viser très haut si le pivot des Chicago Bulls confirmait sa venue. Actuellement dans l’attente de la prochaine réunion des dirigeants de la NBA, vendredi, le joueur de 26 ans pourrait s’engager pour le reste de la saison en Pro A si le lock-out venait à perdurer.

Seule équipe invaincue du Championnat, Nancy aura un déplacement délicat à  gérer samedi au Mans. Les champions de France devront effacer de leur esprit le  revers concédé à l'Olympiakos mercredi en Euroligue (78-91). Le sort du match pourrait reposer sur l'issue du duel opposant John  Linehan, le meneur du Sluc, à son opposant direct Taylor Rochestie, le deuxième  meilleur marqueur (20,3) et meilleur passeur (6,3) de ProA. En bas de tableau, le match entre Pau-Orthez et Nanterre vaudra déjà cher.

Vincent Fossiez @VincentFossiez