Les Villeurbannais
La joie des Villeurbannais autour de Jackson | MAXPPP - PQR - LE PROGRES - JOEL PHILIPPON

L'ASVEL va surprendre Chalon

Publié le , modifié le

Auteur du triplé la saison dernière (championnat, Semaine des As, Coupe de France), Chalon a bien mal démarré la défense de son titre. Dans sa salle, l'équipe de Greg Beugnot a été battue par l'ASVEL (72-71), en ouverture de la 1ère journée de ProA. L'équipe de Pierre Vincent n'avait pourtant gagné qu'un seul de ses 10 matches de préparation. Dans l'autre rencontre du soir, Paris-Levallois a nettement dominé Orléans (93-75).

Premier match de la saison. Premier choc. Première défaite pour un prétendant au titre. A Chalon, le champion en titre accueillait Villeurbanne, soit les deux plus gros budgets de ProA face-à-face. Après le match des Champions organisé sur la scène du Palais des Congrès à Paris, le basket français maintient la pression médiatique. Cette première rencontre de la saison opposait également deux stratégies bien différentes. D'un côté, Chalon-sur-Saône, auteur d'un spectaculaire triplé Championnat-Coupe de France-Semaine des As, n'a eu que deux nouveaux joueurs à intégrer, les Américains Denmon et Shelden Williams. De l'autre, l'ASVEL a, comme souvent ces dernières saisons, fait une révolution. Sept nouveaux sont arrivés pour tenter de ramener cette formation sur le dessus du panier avec les quatre rescapés (Lacombe, Jean-Charles, Jackson et Léon). Les matches de préparation ne leur ont pas, logiquement, donné de la confiance, avec neuf défaites en dix rencontres.

Parmi les duels proposés, celui opposant les deux nouveaux meneurs américains était attendu. Marcus Denmon (22 ans) chez les locaux, et Michael Thompson (23 ans) chez les visiteurs. Le premier vient de l'université du Missouri et a été drafté en 59e position par les Spurs (de Tony Parker) qui l'ont envoyé éclore à Chalon. Le deuxième vient de l'université de Northwestern et a fait un passage à Francfort avant d'atterrir dans le club du vice-président Tony Parker. Les deux hommes n'ont pas forcément explosé lors de la première période, Chalon se reposant souvent sur l'international français Tchicamboud pour mettre les systèmes en place et le nouveau-venu étant touché au pied et contraint de rester au repos en 2e période, alors que le jeu intérieur de l'ASVEL a été prédominant.

Un final plein de suspense

Pour l'anecdote, l'histoire retiendra que le premier panier de la saison a été inscrit par Evtimov. Chalon a fait le trou pour mener (18-14) à deux minutes de la fin du 1er quart-temps (fini à 22-18). Puis les hommes de Pierre Vincent ont pris un gros éclat (30-19 après 2 minutes dans le 2e quart-temps), avant de revenir petit à petit, notamment grâce à la combativité d'Uche Nsonwu, auteur de 6pts et 7 rebonds dans ces 20 premières minutes. Sur un contre d'Amaré Sy, magnifié par un "coast to coast" de Léon, l'ASVEL revenait à la pause à (34-36). Et après la pause, Thompson égalisait (36-36), avant que Shelden Williams n'inscrive ses premiers points sous son nouveau maillot chalonais (38-36), ce qui n'empêchait pas les visiteurs de prendre, pour la première fois du match, l'avantage au score (40-38). Mais un panier à 3pts de Lang, bien décalé par Schilb, faisait repasser les Bourguignons devant (46-44), mais ils viraient derrière à l'issue du 3e quart-temps (50-47). La raquette villeurbannaise faisait la différence, et les cadres de Chalon prenaient les choses en main. Au panier à 3pts d'Abromaitis (55-47), Lang répondait (55-50), suivi par Schilb (59-57), mais les Verts restaient devant (63-57 à 4' du terme du match).

La balle de match ratée

Mais à 2', Thompson glissait en remontant le ballon, et Tchicamboud avait deux points tout faits (65-62). A 1'17, Schilb rentrait un énorme panier à 3pts (67-66), et Jbam égalisait (69-69) à 55" de la fin. Mais Amaré Sy sortait de la boîte pour rentrer 3pts (72-69). A (72-71), une prise à 2 sur Thompson redonnait le ballon à Chalon, pour la balle de match et une poignée de secondes. Mais Jbam voyait son tir rebondir sur le cercle, et l'ASVEL tenait sa victoire, en forme de belle surprise chez le champion en titre où Schilb a fini meilleur marqueur de la rencontre (16pts, 6rbds, 5 passes), devant Lang (13pts, 3rbds) et Tchicamboud (11pts, 3rbds, 2 passes). A Villeurbanne, Thompson est le plus prolifique (13pts, 4 passes, 2rbds) juste devant Nsonwu (12pts, 14 rbds).

Dans l'autre match du soir, le Paris-Levallois a dominé Orléans (93-75). May a fini meilleur marqueur de la rencontre (22pts, 7rbds), bien soutenu par Diot (19pts, 7rbds, 9 passes), Williams (18pts, 5rbds, 3 passes) et Albicy (15pts, 10 passes). A Orléans, Brian Greene (13pts, 6rbds, 7 passes) a accompagné Caleb Green (17pts, 12rbds) avec Osby (13pts).

Voir la video