L'Asvel remporte le Match des champions

L'Asvel remporte le Match des champions

Publié le , modifié le

Villeurbanne a assumé son statut de patron de la ProA en remportant le Match des champions, prélude de la saison de basket français, aux dépens du Mans 75 à 71, mardi à Mouilleron-le-Captif (Vendée). Ce trophée va rassurer le champion de France 2016, décevant en préparation, à quelques jours d'un duel périlleux face à Monaco, l'un de ses autres principaux rivaux, samedi lors de la première journée du Championnat de ProA.

Battu deux fois en deux matches le week-end dernier lors de l'Appart City Cup, un tournoi de préparation organisé à Nantes par Tony Parker, la "Green Team" se présentait en manque de certitudes au Vendéspace. La vigilance était de rigueur face à une formation mancelle qui lui avait fait très mal en finale de la dernière Coupe de France (75-88) début mai à Paris-Bercy.

Le MSB, dont l'effectif a été remanié comme l'Asvel depuis, a démarré pied au plancher (0-8) mais l'Asvel est rentrée peu à peu dans le match en s'appuyant sur l'adresse longue distance de Nicolas Lang (16 pts), l'un de ses anciens, et sur la force de pénétration de deux de ses recrues Adrian Uter (17) et surtout Bandja Sy (12). A la mi-temps, les champions de France en titre avaient fait le trou (39-28).

Lang libère l'ASVEL

Les Manceaux, malgré l'absence de Yarou Mouphtaou et Petr Cornelie, tous deux blessés, sont revenus à toute allure dans le troisième quart-temps grâce à un 11-0 (50-50). Ils ont même repris l'avantage sous l'impulsion du Canadien Olivier Hanlan et du meneur américain Giordan Watson. L'Asvel a souffert mais s'est accrochée. Très serré, le match a basculé définitivement du côté des Verts (73-70) à quinze secondes de la fin grâce à cinq points, dont une flèche derrière l'arc, de Lang qui a offert à son club ce titre pour la deuxième fois.

L'Asvel présidé par Tony Parker, qui détient le record de titres en ProA (18), aspire à s'installer durablement au sommet de l'élite française, après avoir mis fin la saison passée à sept ans de disette. Cela passe par des victoires dans ce genre de rencontre qui avait tout d'un test.

AFP