Villeurbanne - Gravelines
. | MAXPPP - PQR - LE PROGRES - JOEL PHILIPPON

L'ASVEL perd le contact

Publié le , modifié le

Villeurbanne voit s'éloigner les play-offs après sa lourde défaite (79-53) sur le parquet de Pris-Levallois vendredi lors de la 27e journée de ProA. Les Parisiens qui avaient vu la semaine précédente à Cholet s'interrompre une belle série de victoire, se sont relancés et peuvent même espérer terminer la saison régulière dans les quatre premiers. Antibes a peut-être laissé passer sa dernière chance de maintien en s'inclinant à domicile (70-72) face à Pau-Orthez.

La bagarre pour les play-offs bat son plein, et notamment pour les places préférentielles qui permettront d'avoir l'avantage des matches à domicile pour les quarts de finale. Paris-Levallois devaient prendre ce paramètre en compte avant d'affronter Villeurbanne, qui n'avait de son côte qu'un objectif, aller chercher sa qualification pour monter dans le grand huit. Les Parisiens sont entrés dans la partie avec beaucoup plus de détermination et de réussite, puisqu'ils menaient largement à la pause (51-22). Avec une marque bien répartie (15 points pour Brown, 12 points pour Schilb, et 12 points pour Ewing), ils ont ensuite bien contenu le retour trop tardif de l'ASVEL.

Si les Antibois descendent à la fin de la saison, ce ne sera pas faute de s'être battus. Une fois encore, les Azuréens ont beaucoup donné face à Pau-Orthez pour essayer de s'imposer, et ils n'en étaient pas si loin. Tim Blue (21 pts) et Matthew Bryan- Amaning (20 pts) ont tenu longtemps permis à Antibes de faire jeu égal, et même de prendre les devants. Mais une fois encore, les Antibois se sont inclinés en fin de partie. 

Dans le 3e match avancé de la soirée, entre deux équipes qui ne peuvent plus plus se qualifier, Gravelines a dominé Cholet 90-64. 

Christian Grégoire