Tony Parker
Tony Parker | MUSTAFA YALCIN / ANADOLU AGENCY

La Turquie et le Canada sur la route des Bleus

Publié le , modifié le

La route des JO 2016 à Rio s'annonce tortueuse pour l'équipe de France masculine. Obligés de passer par un tournoi de qualification olympique, les Bleus se rendront aux Philippines du 4 au 10 juillet pour y affronter la Nouvelle-Zélande et le pays hôte. C'est après que les choses pourraient se corser puisque les Français croiseront certainement le fer avec la Turquie et le Canada. Seul le vainqueur du tournoi ira au Brésil.

Le pire a sans doute été évité mais des pièges se dressent malgré tout sur la route des Bleus. L'horizon olympique est dégagé au premier tour du TQO où la France va retrouver la Nouvelle-Zélande et les Philippines. Il faut terminer parmi les deux premiers pour accéder au dernier carré. Le plus dur arrivera ensuite lors des demi-finales croisées avec en face l'un des trois pensionnaires du groupe A: la Turquie,  le Canada ou le Sénégal. La logique voudrait que les Bleus affrontent la Turquie en demie avant éventuellement le Canada en finale où seul le vainqueur ira aux Jeux. La bande à Vincent Collet se consolera en se disant que le TQO de Turin était le plus difficile avec notamment la Grèce, l'Italie et la Croatie.

Collet : "Pas une partie de plaisir"

"En apparence c'est effectivement mieux que d'aller à Turin en particulier  pour y défier l'Italie. Malgré tout ça ne sera quand même pas une partie de  plaisir", a réagi le sélectionneur Vincent Collet. "Les Philippines ne font pas partie des plus grands mais ce sera chez eux  où le basket est roi et il y aura danger. La Nouvelle-Zélande, c'est  pratiquement mon plus mauvais souvenir avec la France hormis le match contre  l'Espagne cette année et celui des JO. On aura ensuite deux gros matches probablement contre la Turquie et le  Canada. Le Canada pourrait être l'équipe la plus redoutable. Mais comme nous il  va être sujet ou non à la question des joueurs NBA. Le Canada est avec la  France le 2e pays à fournir le plus de joueurs NBA au monde donc ils ont la  capacité d'avoir une équipe forte potentiellement", a-t-il analysé.

Les filles s'en sortent bien

Les filles ont elles hérité d'un groupe très abordable. A domicile dans la salle de Rezé, elle auront pour adversaires du premier tour Cuba et la Nouvelle-Zélande (13-19 juin). Chaque demi-finaliste et le meilleur cinquième aura son billet pour Rio.​ "L'inconnue c'est Cuba", a souligné Valérie Garnier, sélectionneuse des  Bleues. "C'est un basket peu habituel pour nous que ce soit Cuba ou la  Nouvelle-Zélande. Cuba a des joueuses athlétiques sur les postes extérieurs et  rudes sur postes intérieurs. C'est une erreur de dire que ça va être simple,  les deux équipes seront à égalité sur la ligne de départ. Elles seront toutes  sublimées pour être dans les cinq, comme nous", a-t-elle conclu.

Les TQO masculins

A Manille (un qualifié)
Groupe A : Turquie, Sénégal, Canada.
Groupe B : France, Nouvelle-Zélande, Philippines.

A Belgrade (un qualifié)
Groupe A : Serbie, Angola, Porto Rico.
Groupe B : Japon, R. tchèque, Lettonie.

A Turin (un qualifié)
Groupe A : Grèce, Mexique, Iran.
Groupe B : Tunisie, Croatie, Italie.Du lourd

Le TQO féminin à Rezé

Groupe A : Cuba, Nouvelle-Zélande, France
Groupe B: Cameroun, Turquie, Argentine
Groupe C: Bélarus, Corée du sud, Nigeria
Groupe D: Venezuela, Espagne, Chine