John Linehan (Nancy)
John Linehan (Nancy) | RAFA RIVAS / AFP

La lutte s'annonce "chaude" à tous les étages

Publié le , modifié le

A trois journées de la fin, le suspense reste entier à plusieurs échelons de la ProA, mais les choses vont rapidement se décanter lors de la 28e journée vendredi et samedi. La lutte pour les 3e et 4e places, qui donnent droit à l'avantage du terrain au premier tour des play-offs, est extrêmement serrée. Ils sont ainsi cinq clubs à pouvoir y prétendre et deux d'entre eux, Nancy et Orléans, sont directement opposés samedi.

Les Orléanais seraient assurés de finir dans les quatre premiers avec une victoire. Mais ils se présentent en Lorraine affaiblis par la blessure du pivot américain David Monds (aponévrosite plantaire), indisponible jusqu'à la fin de la saison.

Les matches Dijon-Le Mans, vendredi, et Nanterre/Paris-Levallois, samedi, sont deux autres points chauds du week-end. Les Manceaux et les Parisiens font partie des équipes concernées par les places 3 et 4. Quant aux Dijonnais et aux joueurs de Nanterre, ils restent malgré leur statut de promus en course pour la 8e place, la dernière qualificative pour les play-offs.

Lutte également en bas de tableau...

Enfin, le nom du second relégué, avec Hyères-Toulon, pourrait être officialisé vendredi. Pau-Orthez, qui reste sur sept défaites de suite, doit impérativement s'imposer à Villeurbanne pour encore espérer. Dans le cas contraire, les Palois n'auraient plus aucune chance de revenir sur Le Havre, qui dispose de l'avantage du point-average particulier sur eux.

Gilles Gaillard