Grèce Espagne Spanoulis
Spanoulis (Grèce) s'inflitre sous le panier espagnol | ANDREJ ISAKOVIC / AFP

La Grèce revit, la Slovénie frappe fort

Publié le , modifié le

La Grèce est éternelle ! Malgré la pression d'une grande Espagne, elle a remporté son premier succès du 2e tour de l'Euro en s'imposant 79-75 et se relance dans la course aux quarts. C'est la première victoire des Grecs sur les Ibères depuis 2002. Spanoulis a porté son équipe avec 20 pts. Pour l'Espagne, Gasol et Fernandez se partagent eux aussi les honneurs avec 20 pts. En soirée, la Slovénie a fait forte impression en infligeant sa première défaite à l'Italie 84-77.

Dans un match extrêmement physique, les Grecs ont eu le mérite de ne jamais  baisser les bras. Ils avaient pourtant fort mal débuté, puisqu'après dix  minutes ils avaient déjà 10 points de retard. Très maladroits en première période, ils n'ont dû qu'à leur vaillante  défense de rester dans le match. Dans le troisième quart-temps, ils ont subi le  réveil féroce de Marc Gasol (11 points en dix minutes, 20 au final), mais là  encore ils se sont accrochés (52-57, 30e).  Ils ont finalement trouvé de l'adresse extérieure au meilleur moment pour  repasser devant à cinq minutes de la fin. Malgré un rush désespéré de  l'Espagne, les coéquipiers de Vassilis Spanoulis (20 points) ont ensuite géré au mieux les dernières possessions. Un grand classique finalement.

Dragic en mode dragster

Cette victoire grecque combinée à celle de la Slovénie contre l'Italie provoque un resserrement en tête du groupe F. Déjà tombeur de l'Espagne au 1er tour, les Slovènes ont mis fin à l'invincibilité italienne. Survoltés devant leurs fans, ils ont imposé un rythme d'enfer derrière leur meneur dragster  Goran Dragic (22 points, 6 passes décisives). Les Italiens, avec leur système à  quatre extérieurs, ont encore fait valoir leurs qualités d'adresse avec le  talentueux Alessandro Gentile (20 pts). Mais ils ont été trop dominés au rebond (45 à 28) et il leur a manqué les  points habituels d'un Marco Belinelli extrêmement dispendieux (11 pts à 3 sur  15 aux tirs). La Croatie avait auparavant nettement dominé la Finlande (88-63). Les  Finlandais, très en vue au premier tour, ont été extrêmement maladroits (33,3%  de réussite aux tirs) et n'ont pas existé au rebond (30 à 47).

Le point sur le groupe F

Slovénie - Italie 84 - 77
Grèce - Espagne 79 - 75
Finlande - Croatie 63 - 88
   
Classement: Pts J G P pp pc dif
1. Italie 5 3 2 1 220 200 20
2. Slovénie 5 3 2 1 236 222 14
3. Croatie 5 3 2 1 204 205 -1
4. Espagne 4 3 1 2 212 197 15
5. Grèce 4 3 1 2 228 242 -14
6. Finlande 4 3 1 2 193 227 -34

Reste à jouer (en heure GMT):
14/09 (21h00): Croatie - Italie
14/09 (17h45): Grèce - Slovénie
14/09 (14h30): Espagne - Finlande
16/09 (21h00): Croatie - Grèce
16/09 (17h45): Finlande - Slovénie
16/09 (14h30): Italie - Espagne