Tony Parker
Tony Parker bousculé par le Grec Kostas Sloutas | PATRICK HERTZOG / AFP

La Grèce renverse les Bleus

Publié le , modifié le

L'équipe de France de basket a connu sa première défaite en match de préparation à l'Eurobasket, après quatre victoires, dont une probante la veille contre la Croatie. Les Bleus ont été battus par la Grèce (79-67) lors du dernier match du tournoi de Strasbourg. Vincent Collet donnera la liste des 12 sélectionnés pour la compétition slovène plus tard dans la soirée.

Au lendemain de sa large victoire sur la Croatie, l'équipe de France est tombée sur un os. Invaincus jusque-là en quatre matches de préparation, les Bleus ont trouvé leur maître avec la Grèce. Peu inspirés offensivement, à l'image d'un Nicolas Batum auteur de 2 petits points seulement, les hommes de Vincent Collet ont balbutié leur basket. Leurs 16 pertes de balle et une mauvaise entame de match, couplé à l'adresse de leurs adversaires, les ont finalement plombés malgré un beau rapproché en fin de rencontre. Dès les premières minutes, les coéquipiers d'un Tony Parker peu à son aise encaissent un 12-2 rédhibitoire. Un écart qu'ils ne parviendront jamais à combler. Alexis Ajinça (16 pts, meilleur marqueur) et Boris Diaw (15 pts) ont eu beau faire un sacré chantier dans la raquette, les autres Tricolores se sont montrés trop timides pour bousculer des Hellènes portés par Mavrokefalidis (18 pts) et Fotsis (12 pts). 

Collet donnera le nom des 12 joueurs retenus en soirée

Le pivot strasbourgeois confirme les promesses entrevues depuis le début de la préparation où il règne en maître dans la peinture. Ses deux dunks rageurs (21e, 24e) et ses nombreux rebonds récoltés prouvent la nouvelle dimension de celui qui a récemment signé une prolongation avec la SIG. Une fois encore, Joffrey Lauvergne a été efficace au relais des titulaires pour signer 9 points et 7 rebonds. Sur les lignes arrières, Nando De Colo est le seul à s'être montré à la hauteur (10 points). Candidats au poste de meneur remplaçant, Antoine Diot et Leo Westermann n'ont pas brillé. Revenus dans le match au début du 3e quart-temps, les Français ont connu un gros passage à vide qui les a définitivement condamnés, encaissant un 22-5 entre la fin de la 3e période et le milieu de la 4e. Plus tard dans la soirée, Vincent Collet désignera les douze joueurs qui feront le voyage en Slovénie en septembre. Nul doute que face aux Grecs, certains ont perdu du crédit.

Jerome Carrere