France Côte d'Ivoire Gelabale
Mickael Gelabale face aux Ivoiriens | AFP - Philippe Desmazes

La France s'impose mais sans convaincre

Publié le , modifié le

La France, qui restait sur trois défaites d'affilée, deux contre le Canada et une face aux Etats-Unis, lors d'un tournée nord-américaine décevante, a retrouvé les "paniers" de la victoire en dominant la Côte d'Ivoire 74 à 66, dimanche à Villeurbanne. Ceci en match de préparation au Championnat du monde de basket, qui débute samedi prochain en Turquie.

Dans la salle de l'Astroballe, les Français avaient fait logiquement la différence dès la première mi-temps (41-29), grâce à une grosse supériorité à l'intérieur. L'ex-Villeurbannais Ali Traoré s'est notamment régalé dans la salle qu'il va quitter la saison prochaine pour Rome (14 points, dont 12 en première mi-temps). Plus que le résultat, c'est la manière qui importait, surtout pour les hommes susceptibles de faire partie de la dernière charrette de deux non-sélectionnés pour le Championnat du monde que Vincent Collet annoncera mardi après le dernier match contre le Brésil.

Le pivot Alexis Ajinça a tenté, pas toujours avec beaucoup de réussite (4  points, 1 contre, 0 rebond) de faire avancer sa cause face à Ian Mahinmi. Ce dernier qui s'est blessé au doigt en arrivant à Villeurbanne pourrait quand  même faire le voyage en Turquie dans l'espoir d'un rétablissement en cours de compétition. Le jeune arrière Edwin Jackson, qui semblait l'un des plus menacés, a en revanche fait un passage remarqué en deuxième période (8 points).Du côté des tauliers, c'est Nicolas Batum qui a été le plus brillant, surtout en deuxième mi-temps (12 points sur un total de 16). Les autres ont fait le minimum. La Côte d'Ivoire, qui semblait une proie facile, a opposé unerésistance  plus coriace que prévu. Les Africains se sont même offertun baroud d'honneur dans les cinq dernières minutes pour réduirel'écart de 20 à 7 points (73-66 à  une minute de la sirène).

Une prestation mi-figue - mi-raisin confirmée par Vincent Collet, le sélectionneur tricolore: "Les sentiments sont mitigés. Je suis déçu de notre dernier quart-temps. Nous avons eu un relâchement coupable, mais je ne veux pas retenir que ça. J'espère que ça nous servira de leçon. On a aussi vendangé beaucoup de  ballons. En revanche, collectivement, on commence à voir des choses. La balle circule mieux, on a plus d'enchaînement. Ca a donné parfois des choses  intéressantes. C'est à valider contre l'Australie et le Brésil. Ce qu'Edwin (Jackson) a fait m'intéresse. On a besoin de tirs extérieurs. Mais il a aussi  lancé des balles dans la nature. Alexis (Ajinça) a fait des choses positives. Je  note ses efforts. Il essaie de répondre à nos attentes et c'est positif. Mais son volume de jeu est moindre que celui des autres intérieurs."

C'est lundi contre l'Australie puis mardi face au Brésil que les Bleus  passeront leurs derniers vrais tests. Des victoires contre ces outsiders pour le podium du Mondial leur redonneraient l'espoir de jouer un vrai rôle en Turquie malgré des moyens limités par une avalanche de forfaits.

Programme du tournoi de Villeurbanne

. Dimanche
Brésil - Australie 69-72
France - Côte d'Ivoire 74-66

. Lundi
(18h00) Brésil - Côte d'Ivoire
(20h30) France - Australie

. Mardi
(18h00) Australie - Côte d'Ivoire
(20h30) France - Brésil

Gilles Gaillard