Basket Equipe de France Vincent Collet
Vincent Collet aux manettes des Bleus | AFP - Janek Skarzinski

La France à pied d'oeuvre

Publié le , modifié le

Sans Parker, Turiaf ou Diot, et sans doute sans Noah, les basketteurs tricolores ont débuté leur préparation pour le Mondial en Turquie (28 août-12 septembre). C'est à Pau que les Bleus sont réunis autour de Diaw, Florent Piétrus, Batum, Beaubois, De Colo pour quinze jours, conclus par un match amical contre la Tunisie (7 août).

Les préparations de l'équipe de France sont toujours épiques. Entre les blessures des uns et les longues discussions avec les franchises de la NBA qui hébergent de plus en plus de Français, le collectif a parfois du mal à se mettre en route. Le rassemblement en vue du Mondial en Turquie ne fait pas exception à la règle. A un an de la fin de son contrat avec les Spurs, Tony Parker a privilégié l'option US pour l'été. Ronny Turiaf, qui a pris la direction des New York Knicks pour épauler Amaré Stoudemire, est forfait après notamment une blessure au genou. Quant à Joakim Noah, la négociation de son contrat avec les Chicago Bulls va certainement le contraindre à se passer de l'équipe de France. Après un problème de passeport, puis un contrat à négocier déjà avec les Bulls, le natif de New York devrait remettre à plus tard ses premiers pas dans une compétition officielle sous le maillot bleu. Il reste un espoir de le voir arriver, mais il est infime. Enfin, Mickaël Piétrus (Orlando) s'est fait opérer du poignet cet été, manquant du même coup l'échéance mondiale, tout comme le meneur du Mans Antoine Diot (dos).

Cette liste des absents pourrait être rédhibitoire. Mais ils sont bien 15, depuis dimanche soir, à suer à Pau pour préparer la compétition. Parmi eux, Boris Diaw (Charlotte), Nicolas Batum (Portland), Rodrigue Beaubois (Dallas), Alexis Ajinca (Charlotte), Ian Mahinmi (San Antonio) mais aussi Nando De Colo (Valence), Yannick Bokolo (Gravelines) ou Florent Piétrus (Valence). C'est avec ces joueurs que Vincent Collet va devoir trouver la bonne rotation au poste de meneur ainsi qu'à l'intérieur, pour trouver le jeu agressif qui permet aux Français de remporter leurs matches. Car sans Parker ni Diot ni Aymeric Jeanneau, les trois derniers meneurs principaux, le sélectionneur va devoir composer. Et sans l'abnégation et la rage défensive de Ronny Turiaf sous le cercle, les autres vont devoir compenser. Il reste un mois de travail, avec notamment en point d'orgue un Etats-Unis - France au Madison Square Garden de New York (15 août), pour que la France se sente prêt à défier d'entrée l'Espagne (sans Pau Gasol), championne du monde et d'Europe en titre, le 28 août. Puis, ce sera le Liban, le Canada, la Lituanie et la Nouvelle-Zélande. Lors du Mondial 2006, Tony Parker était déjà absent et les Bleus avaient fini en 5e place.

Les 15 Français en stage
Meneurs: Rodrigue Beaubois (Dallas/NBA), Nando De Colo (Valence/ESP)
Arrières-ailiers: Yannick Bokolo (Gravelines), Fabien Causeur (Cholet), Edwin Jackson (Rouen), Nicolas Batum (Portland/NBA), Mickaël Gelabale (Villeurbanne), Charles Lombahe-Kahudi (Le Mans)
Ailiers-forts: Boris Diaw (Charlotte/NBA), Alain Koffi (Badalone/ESP), Florent Pietrus (Valence/ESP),
Pivots: Alexis Ajinça (Dallas/NBA), Ian Mahinmi (San Antonio/NBA), Ali Traoré (Villeurbanne), Ludovic Vaty (Grenade/ESP)