Villeurbanne Tillie rebond 012011
Le Villeurbannais Tillie au rebond | AFP - PHILIPPE MERLE

La belle pour l'ASVEL et pour Hyères-Toulon

Publié le , modifié le

Villeurbanne a dominé Chalon (107-85) en quart de finale retour de ProA samedi à l'Astroballe. Battue à l'aller en Bourgogne, l'ASVEL disputera une belle pour la qualification en demi-finale mercredi prochain à Chalon. A Hyères-Toulon, Nancy a bien cru pouvoir conforter son premier succès et se qualifier pour les demi-finales mais les Varois l'ont emporté en fin de match (92-86) pour s'offrir également une belle.

Villeurbanne en état de grâce

Portée par une trident infernal (Jefferson 31 pts, Gelabale 22 pts, Tillie 21 pts) la formation villeurbannaise a rapidement pris le dessus sur des Chalonais qui ont résisté un quart temps avant de céder, en dépit d'une belle partition d'Aminu (27 pts) et d'Evtimov (19 pts).

La performance de l'Asvel est d'autant plus notable qu'elle a été réussie avec un Matt Walsh toujours hésitant après sa blessure à une cheville, et quasiment sans Pops Mensah-Bonsu. L'intérieur britannique, qui a révolutionné le jeu villeurbannais depuis son arrivée en février, s'est blessé à l'épaule droite en assénant un contre monumental à Alade Aminu dès la 9e minute, et n'est plus entré sur le parquet. Mais Villeurbanne lui a trouvé un relais intéressant avec Kim Tillie, tout heureux de montrer ce qu'il sait faire, 24 heures seulement après avoir été retenu dans la sélection des 24 Français qui prépareront l'Euro-2011. Le jeune intérieur, fils de l'ancien volleyeur international Laurent Tillie, a fini le match avec 21 points et 10 rebonds en 22 minutes.Comme à ses côtés, un autre international, Mickaël Gelabale, avait à coeur de se racheter après son match aller manqué, l'Asvel s'est envolée dès le début de la 2e période (69-56, 27e).   MVP (meilleur joueur) français du Championnat, Gelabale a tutoyé le haut niveau à 9 sur 12 aux tirs. L'intérieur américain Davon Jefferson a également sorti un match monstrueux, avec 31 points, 10 rebonds et 8 passes décisives, une habitude pour lui. 

Chalon, troisième de la saison régulière, qui s'était imposé à l'aller avec un écart quasiment similaire (98-74) n'a rien pu faire contre la vague verte. Tout se jouera donc mercredi dans un match d'appui qui s'annonce alléchant.  

Les Varois résistent au SLUC

L'autre quart remporté par Hyères-Toulon sur Nancy (92-86) a été beaucoup plus serré et tendu. Alors qu'à l'aller - un match gagné par Nancy 68-64 -, l'écart n'avait jamais excédé cinq points, Hyères-Toulon a cette fois-ci rapidement creusé un véritable trou (33-17, 14e). Mais Nancy est revenu en s'appuyant sur son meneur américain Willie Deane
(20 points, 6 passes décisives), puis sur l'intérieur français Stephen Brun, qui a produit ses meilleures statistiques de la saison avec 20 points et 10 rebonds. Hyères-Toulon n'a cependant jamais craqué devant le rapproché nancéien (82-81, 39e), trouvant à chaque fois l'intérieur américain Rick Hughes, le meilleur marqueur du Championnat, auteur de 29 points et 13 rebonds, pour maintenir l'écart.

Là aussi, la décision se fera mercredi en Lorraine.