Joakim Noah
La Fédération semble avoir définitivement fermé la porte à un retour de "Jooks" en équipe de France | Maddie Meyer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Joakim Noah de retour en équipe de France? "Ce n'est même pas la peine"

Publié le , modifié le

Le DTN du basket français, Patrick Beesley, ne compte plus sur Joakim Noah en équipe de France. "Dans le contexte tel qu’il est aujourd'hui, je ne vois pas comment il donnerait une réponse positive", a assuré ce mardi le directeur général de la Fédération au site de l'Equipe. Selon toute vraisemblance, c'est donc sans le pivot des Bulls que les Bleus tenteront de se qualifier cet été pour les Jeux olympiques de Rio.

Joakim Noah a laissé passé sa chance. C'est, en substance, ce qu'a laissé entendre Patrick Beesley mardi soir sur RMC : "Ce n’est plus d’actualité. Il y avait une fenêtre l’année dernière. Cette année, Joakim va devoir renégocier son contrat : ça va être une situation improbable et je ne vais pas me lancer à nouveau dans des histoires pas possibles". Des propos que le directeur technique national a développé ce mercredi en ajoutant que Noah vit, en plus, "une année très difficile individuellement, avec le changement d'entraîneur et de rôle aux Chicago Bulls" (4,5 points et 8,8 rebonds en 22 minutes de moyenne, contre 12,6 points et 11,3 rebonds en 35 minutes il y a deux saisons).

Le pivot n'a participé qu'à une grande compétition internationale avec l'équipe de France depuis le début de sa carrière (l'Euro en 2011), privilégiant souvent sa carrière en club et sa préparation estivale. L'an passé, il avait renoncé à jouer l'Euro en France. Le forfait de trop. "Ce n'est même pas la peine de s’embarquer dans ce cheminement, lâche ainsi le DTN, qui assure que le sélectionneur Vincent Collet est en accord avec ce point de vue. On devra être opérationnel dans une période très, très courte avant le tournoi de qualification olympique (4-10 juillet 2016). Je ne tiens pas à alimenter le suspense et je veux être cohérent." Une décision somme toute logique, d'autant que Rudy Gobert est devenu le titulaire indiscutable au poste cinq en équipe de France, et que sa présence cet été avec la bande à Tony Parker est déjà assurée (sa franchise NBA, Utah, a activé sa 4e année de contrat).