Jeep Elite: Procédure de licenciement contre l'entraîneur de Villeurbanne, Mitrovic

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Zvezdan Mitrovic, l'entraîneur de l'ASVEL

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Les jours de Zvezdan Mitrovic à la tête de l'ASVEL sont comptés. En effet, son avocat a confirmé que son client, entraîneur du club depuis 2018, avait reçu un courrier l'informant d'une procédure de licenciement en raison de ses trop nombreuses fautes techniques et exclusions.

L'Asvel Lyon-Villeurbanne a engagé une procédure de licenciement de son entraîneur, le Monténégrin Zvezdan Mitrovic, qui a reçu un courrier en ce sens, a-t-on appris auprès de l'avocat du technicien, Xavier Le Cerf-Galle. "Zvezdan Mitrovic a effectivement reçu un courrier que je ne souhaite pas commenter pour le moment", a confié Me Le Cerf-Galle à l'AFP, confirmant une information révélée par le quotidien régional Le Progrès puis L'Équipe.

"Mon client est sous le choc de la procédure qui a été engagée contre lui depuis le 4 mai dernier par l'Asvel. Nous avons malgré cela accordé un délai de 24 heures au club pour abandonner cette procédure qui n'a aucun sens, avant que les choses ne deviennent irréversibles", a-t-il ajouté.

Un ultimatum à l'ASVEL

"L'Asvel a jusqu'à jeudi midi pour faire en sorte que les choses rentrent dans l'ordre. Le fait que la presse ait été informée par une source qui n'est pas dans l'entourage de Zvezdan me laisse penser que la porte que nous avons laissée entrouverte est sur le point d'être claquée. Pour cette raison, nous ne souhaitons pas, Zvezdan Mitrovic et moi, en dire d'avantage", a conclu Me Xavier Le Cerf-Galle.

Au moment de l'arrêt de la saison en raison de la pandémie de Covid-19, l'Asvel était coleader du championnat de France avec Monaco et Dijon mais également 15e sur 18 en Euroligue à trois points des 8e et 7e places, les deux dernières qualificatives pour les quarts de finale. Ex-entraîneur de Boulogne-Billancourt, Frédéric Fauthoux est pressenti pour remplacer Mitrovic comme entraîneur de Villeurbanne à qui il restait encore un an de contrat.

AFP