All Star 2011 Griffin dunk
Blake Griffin (Clippers) au-dessus d'une voiture | Getty Images - Garrett Ellwood

Griffin smashe au-dessus d'une voiture

Publié le , modifié le

Blake Griffin, le rookie des Los Angeles Clippers, a remporté samedi à Los Angeles le concours de smashes en électrifiant la foule avec un dunk par-dessus le capot d'une voiture. James Jones (Miami) a créé la surprise en battant les deux gâchettes de Boston Ray Allen et Paul Pierce en finale du concours de tirs à trois points alors que Stephen Curry (Golden State) a remporté le concours d'agilité.

La NBA, c'est du basket et du spectacle fournis par des athlètes exceptionnels. Blake Griffin en est le parfait résumé. Le rookie, éblouissant cette saison avec plus de 40 double-double points-rebonds, a écrit le début de son histoire dans la NBA en inventant un smash, son smash. "J'ai demandé les règles du concours et on m'a répondu qu'il n'y en avait  pas. J'ai dit: ça veut dire que je peux dunker au-dessus d'une voiture ? On  m'a dit oui, alors je n'avais plus qu'à le faire", a candidement expliqué  Griffin, qui a réalisé ce tour de magie en finale.

"J'ai eu peur de toucher la voiture pendant mon vol et de m'écraser dessus tête la première car on avait juste essayé à deux reprises jeudi et je crois  que les dirigeants des Clippers qui étaient là était plutôt nerveux..." La voiture a été garée sous le panneau, le capot au niveau du cercle. Baron  Davis, un coéquipier de Griffin aux Clippers, était installé à l'intérieur et a  passé le ballon par le toit ouvrant à Griffin, qui l'a rattrapé en vol pour  l'écraser dans le cercle, provoquant une immense clameur du public. Pendant tout ce temps, un chœur de gospel installé sur le parquet chantait  "I believe I can fly" (je crois que je peux voler).

Lors de son précédent dunk, Griffin s'était inspiré du "elbow dunk" de  Vince Carter en 2000 en enfonçant son avant bras entier dans le cercle et en  restant suspendu de longues secondes, s'arrachant un peu de peau au passage. Un peu auparavant, les juges lui avaient toutefois généreusement accordé  une place en finale malgré un deuxième smash assez ordinaire. 

Un concours historique

Le concours de dunks 2011, avec Griffin, Javale McGee (Washington), Serge  Ibaka (Oklahoma City) et DeMar DeRozan (Toronto), restera dans les annales  comme un grand cru tant par la qualité des smashes que par le show autour. McGee, finaliste perdant contre Griffin, s'est particulièrement distingué  par sa créativité au premier tour. Il a d'abord réalisé deux dunks avec deux  ballons sur deux paniers côte à côte pour un score de 50 sur 50 avant  d'exécuter un triple dunk: il s'est élancé avec deux ballons qu'il a smashés  tour à tour avant d'écraser un troisième ballon dans le cercle, sur une passe  de son coéquipier John Wall, pour marquer 49 points sur 50. "Mais rien ne pouvait battre la voiture en finale, sauf si j'étais arrivé  avec un avion", a souligné McGee.

Autre dunk mémorable: Le Congolais Ibaka s'est présenté entouré de drapeaux "NBA Africa" avant  d'effectuer un smash avec appui sur la ligne des lancers francs, tel Julius Erving dans les années 70. Il a ensuite innové en dunkant tout en attrapant  avec les dents une peluche accrochée au niveau du cercle (3,05 m de hauteur).

Gilles Gaillard