gravelines bokolo gros plan 022012
gravelines bokolo gros plan 022012 | PHOTOPQR/LE PROGRES TEAMSHOOT

Gravelines irrésistible !

Publié le , modifié le

Personne n'arrête le BCM. Pas même Orléans, laminé à domicile par les Maritimes 69-54. L'Entente avait pourtant attaqué le match par le bon bout mais quand Gravelines a hissé son rideau de fer, le choc fût brutal avec un 33-8 qui ne laissait guère de chance aux locaux. Avec 25 pts dont un fringuant 7/11 à 3 pts, JR Reynolds était lui aussi inarrêtable vendredi dans ce match avancé de la 23e journée. Le BCM conforte sa place de leader avant Chalon - Roanne de samedi.

Ce n'est pas encore acquis mathématiquement mais, en s'imposant à Orléans, le BCM a assuré sa place dans les deux premiers de la saison régulière. Sauf catastrophe, les Nordistes auront donc l'avantage du terrain jusqu'à la finale du championnat à Bercy. Vendredi, ils ont encore fait forte impression en hachant menu l'équipe de Philippe Hervé, l'une des grosses cylindrées de cette année 2012. Le match s'est joué dans l'intensité défensive gravelinoise qui n'a pas d'égal en Pro A. JR Reynolds s'est chargé de faire le reste en signant un festival sur les tirs primés. Avec sept tirs à 3 pts inscrits sur onze tentés, il faisait mieux qu'Orléans à lui seul (5 tirs primés marqués). Surtout, Gravelines a appuyé fort autour de la mi-temps en passant un 33-8 en douze minutes (28-49). Malgré un sursaut dans le dernier quart, Orléans ne pouvait que constater les dégâts (54-69).

Dans la lutte pour une place en playoffs, Villeurbanne jouait gros contre Nanterre. Beaucoup trop petits bras, les Verts se sont désunis après une bonne première mi-temps (46-41, 20e). Résultats : un troisième quart temps complètement raté et sévèrement puni 33-11 (57-71, 30e). Sans complexe, les Franciliens n'ont pas lâché la bête mourante et l'ont achevée 87-81. L'état d'urgence est décrété pour Villeurbanne qui n'a plus gagné depuis le 11 février dernier, soit une série de cinq défaites consécutives en pro A et huit toutes compétitions confondues.

Xavier Richard @littletwitman