Mickael Gelabale en équipe de France
Mickael Gelabale sous le maillot de l'équipe de France | SERGIO PEREZ - POOL - AFP

Gelabale rebondit à Zagreb

Publié le , modifié le

Après son élimination en quarts de finale des JO avec l'équipe de France, Mickaël Gelabale s'est mis à la recherche d'un club pour la nouvelle saison. Attiré par la NBA, c'est finalement en Euroligue que le Français évoluera, au Cedevita Zagreb. Club dans lequel il retrouvera son entraîneur au Real Madrid. Le "sorcier" serbe, Bozidar Maljkovic.

Mickaël Gelabale va visiter un autre pays du monde du basket. Après ses saisons en France (Cholet, Villeurbanne), aux États-Unis (Seattle) , son arrivée avortée en Belgique (Charleroi) et son passage en Russie (Moscou), l'ailier international va poser son baluchon dans la capitale Croate, et l'un de ses clubs, le KK Cedevita Zagreb. Pour les non-fondus de basket, ce choix peut paraitre étonnant. Mais Gelabale sait ce qu'il fait. Les arguments de l'autre club de Zagreb, dans l'ombre du grand Cibona, sont nombreux.

Les retrouvailles avec "coach Maljko"

Sans club depuis la fin de la saison dernière, "Mike" n'était pas inquiet quant à son avenir. Il a disputé les JO avec l'équipe de France en toute sérénité, réalisant de bonnes prestations, notamment face à l'Argentine (13 points, 6 rebonds). Si son envie première était de refouler les parquets NBA, l'ailier français a toujours clamé que sa deuxième option était de rejoindre un club qui dispute l'Euroligue, la plus prestigieuse des compétitions du Vieux Continent. Un niveau qu'il n'a plus connu depuis la saison 2005-2006 sous le maillot du Real Madrid. De son époque madrilène, il retrouvera aussi son entraîneur. En effet, cet été le Cedevita s'est offert les services du "sorcier" Bozidar Maljkovic, coach du Real entre 2004 et 2006. "Maljko" tient Gelabale en haute estime. C'est lui qui a insisté auprès de ses dirigeants pour faire venir le Français. Le coach serbe est une vieille connaissance du basket hexagonal. C'est lui qui avait mené le CSP limoges sur le toit de l'Europe en 1993. Sur sa page Facebook, Gelabale était enthousiaste à l'idée d'évoluer, à nouveau, sous ses ordres: "La présence de Bozidar Maljkovic a été un argument important. "Coach Maljkovic" est vraiment strict. La reprise va être corsée… Mais j'apprécie son coaching. J'ai envie de prendre du plaisir cette saison et les conditions me paraissent réunies pour le faire".

Après son passage au Khimki Moscou durant lequel il n'a été que très peu utilisé, Gelabale voulait un projet dans lequel il avait une vraie place. Si Maljkovic a insisté pour le faire venir, c'est qu'il a une idée derrière la tête. Il connait très bien Gelabale, au point d'avoir tenté de le dissuader de partir en NBA à l'été 2005, le jugeant "pas encore prêt" pour rejoindre la grande ligue. L'avenir lui a donné raison même si Gelabale a aussi joué de malchance en NBA, se blessant à des moments cruciaux. Toujours est-il que les deux hommes vont écrire une nouvelle page de leur histoire commune. Nul doute que Mickaël Gelabale voudra prouver à son mentor qu'il a énormément progressé et qu'il pourra jouer un rôle dans sa nouvelle équipe.