Parker Diaw équipe de France banc 2011
Tony Parker et Boris Diaw attentifs lors de la préparation de l'Euro | AFP - Guillaume Bonnaud

Galop d'essai et sprint final pour les Bleus

Publié le , modifié le

Dix jours après le début de son rassemblement préparant à l'Euro-2011, l'équipe de France dispute à Pau son premier match amical contre le Canada. Les forfaits sur blessure de Bokolo et de Mickaël Piétrus ont remis en cause les élus d'avant-préparation pour la Lituanie. Vincent Collet doit attribuer deux places, que lorgnent les meneurs Albicy et Causeur, et les arrières Mbaye et Lombahé-Kahudi. Joakim Noah aux Etats-Unis, il y aura du temps de jeu à l'intérieur.

Vincent Collet avait tout prévu. Le 14 juin dernier, en annonçant une liste de 12 joueurs "qualifiés" pour l'Euro en Lituanie tout en lui ajoutant une liste de quatre "remplaçants", le sélectionneur de l'équipe de France ne se doutait peut-être pas que cette tactique serait à ce point nécessaire, avant même le début du stage à Pau. Yannick Bokolo et Mickaël Piétrus forfaits, il a même dû rechercher le Strasbourgeois Abdou Mbaye pour conserver une marge de manœuvre. Si Parker, Gelabale, Batum, De Colo, Diot, Diaw, Traoré, Turiaf et Noah (s'il se remet convenablement de sa blessure ancienne à la cheville) sont assurés de leur présence à l'Euro, il reste de la place pour d'autres. Entre les entraînements et deux matches qui se profilent contre le Canada mardi à Pau et mercredi à Toulouse, le choix devra petit à petit se faire. "Les choix ne concernent pas de postes majeurs" et ne viseront que des "joueurs de complément", a-t-il dit à la veille de ce premier match amical. "Mentalement, on entre un peu plus dans la préparation (...) mais on n'est pas encore dans la phase de structuration de notre jeu", a insisté Vincent Collet.

La logique simple voudrait que Fabien Causeur, troisième arrière dans la liste de départ, succède à Yannick Bokolo, et que Charles Lambahe-Kahudi fasse de même avec Mickaël Piétrus. Mais entre polyvalence, concurrence, forme du moment et intégration dans le groupe, le choix est plus large. Andrew Albicy, meneur perforant à l'image de "TP" et Abdou Mbaye sont venus s'ajouter à la donne présentée au staff tricolore. Et Joakim Noah étant reparti aux États-Unis pour bien soigner une ancienne blessure à la cheville, Vincent Collet pourra donner plus de temps de jeu à l'intérieur à Kévin Séraphin, revenu de Washington mais qui demeure avec son statut de départ de "remplaçant". En recherche de parfaits compléments pour suppléer les cadres NBA dans un style de jeu où la défense sera l'une des priorités, l'équipe de France doit montrer quelques certitudes lors de leur deux première sortie en match. "Dans le contrat que je leur ai proposé, ils étaient partenaires d'entraînement, mais ils savaient qu'ils étaient les mieux placés pour remplacer, s'il y avait des pépins et il y en a eu deux rapidement. On n'a pas besoin de performances de haut-vol sur les matches amicaux pour prendre cette décision", pondère néanmoins le sélectionneur, qui annonce que les Bleus partiront au tournoi de Londres (débutant le 16 août) avec l'équipe au complet et "éventuellement un joueur de plus en cas de pépin".

Deux jours, deux matches, un même adversaire, le Canada, le moment est important. Au-delà des cas personnels, l'équipe de France doit déjà montrer qu'elle a des repères collectifs, un jeu commun, une défense solidaire et des marqueurs, sans oublier un banc capable d'apporter des points. Sans le double MVP et ami de Tony Parker Steve Nash, les Canadiens préparent le Tournoi des Amériques. L'an dernier, ils avaient battu deux fois de suite les Bleus, à l'époque sans TP, et cela se passait outre-Atlantique. Bien évidemment, les Bleus devraient avoir les jambes lourdes peu après la première moitié de ce premier stage, qui se conclut samedi. Toujours à Pau, ils seront encore ensemble du 2 au 7 août, ultime moment choisi par Vincent Collet pour rendre le verdict et la liste des 12 joueurs. Ensuite, les choses s'accélèreront entre stages et matches amicaux (Espagne le 9 août, Grande-Bretagne le 16, Australie le 17, Chine le 18e, Croatie le 20e, Serbie le 21, Bosnie-Herzégovine le 26, Belgique le 27) jusqu'à leur entrée en lice dans l'Euro, le 31 août contre la Lettonie.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze