L'ASVEL s'impose à Barcelone (69-76) et signe sa 6e victoire consécutive, un record pour un club français en Euroligue

Publié le , modifié le

Auteur·e : Loris Belin
T.J. Parker, l'entraîneur de l'ASVEL
T.J. Parker, l'entraîneur de l'ASVEL (au premier plan) et Guerschon Yabusele (en arrière-plan) durant la victoire du club français sur le parquet du FC Barcelone (69-76) en Euroligue le 26 février 2021 | Alejandro Garcia/EPA/Newscom/MaxPPP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

L'ASVEL a frappé un grand coup en s'imposant vendredi chez le FC Barcelone (69-76) pour le compte de la 26e journée de saison régulière de l'Euroligue. Jamais une équipe française n'avait remporté six victoires consécutives dans l'histoire de la compétition. Ce succès entretient les espoirs de playoffs du champion de France 2019.

On n'arrête plus l'ASVEL ! Poussive en début de saison en Euroligue, la formation rhodanienne a signé un exploit majeur en s'imposant sur le parquet du FC Barcelone, un des favoris de la compétition (69-76). Les hommes de T.J. Parker signent leur sixième victoire consécutive sur la scène européenne, un exploit qu'aucun club français n'avait dans cette compétition jusqu'alors. Une place dans le Top 8 synonyme de playoffs, qui semblait hors de portée il y a encore quelques semaines, est encore d'actualité. Fenerbahçe ne possède plus que trois victoires d'avance sur le club tricolore à huit journées de la fin de la saison régulière.

Un succès de prestige pour un record

Le Barça a peut-être signé ces derniers jours l'ancienne star NBA Pau Gasol, revenu dans le club de ses débuts pour les derniers instants de sa carrière. Mais un autre ex de la grande ligue nord-américaine avait décidé de voler la vedette ce vendredi. Le meneur Norris Cole (21 points, 4 passes) s'est montré décisif dans les derniers instants pour assurer le succès des visiteurs. Seules deux équipes françaises étaient déjà reparties du Palau Blaugrana avec la victoire dans les bagages (Nanterre en 2013 et l'ASVEL, déjà, en 1996)). L'ASVEL a fait parler son étouffante défense et sa force athlétique pour faire plier l'actuel leader de la saison régulière, qui restait sur 17 succès lors de ses 18 derniers matches.

Ce succès de prestige valide un peu plus l'excellente série du club, après avoir dominé ces dernières semaines des cadors comme Milan ou le Bayern Munich. Par deux fois, Villeurbanne était parvenu dans son glorieux passé (1996-1997 et 1999-2000) à enchaîner cinq victoires dans l'élite des compétitions européennes. Roanne avait été le précurseur dès 1959. Mais jamais un club français n'avait fait mieux dans l'ère Euroligue. Chez les Lituaniens du Zalgiris Kaunas le 2 mars prochain, l'ASVEL pourra égaler le record historique d'un club hexagonal avec une septième victoire, marque réalisée par son ennemi historique d'Orthez lors de la Coupe des champions 1986-1987. Elle pourrait alors croire un peu plus à ses rêves de playoffs qui semblaient pourtant envolés.