Euroligue : Villeurbanne s'incline à Kaunas, le mince espoir des play-offs s'éloigne

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
ASVEL
Norris Cole (numéro 30) et Amine Noua manquent l'occasion de recoller davantage au top 8, synonyme de qualification en playoffs. | JAVIER BORREGO / SPAIN DPPI / DPPI VIA AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Après six victoires consécutives en Euroligue, l'ASVEL est enfin tombée en Lituanie, au Zalgiris Kaunas, pour le compte de la 27e journée (85-75). Le mince espoir des playoffs s'éloigne alors qu'il reste encore sept rencontres pour Villeurbanne.

L'Asvel n'aura pas réussi la passe de sept ! La belle série de Villeurbanne en Euroligue a pris fin mardi soir à Kaunas. Les Villeurbannais se sont inclinés 85 à 75 face aux Lituaniens du Zalgiris Kaunas et voient le mince espoir d'accrocher l'un des huit tickets pour les play-offs s'éloigner. Avec ce revers, Villeurbanne est bloqué à 12 victoires (pour 15 défaites) à sept matches de la fin de la saison régulière. Un bilan déjà meilleur que celui-ci de la saison passée, interrompue après 28 journées.

Mardi à Kaunas, les coéquipiers de Charles Kahudi ont réussi deux premiers quarts-temps très solides défensivement, dans la lignée de leur démonstration la semaine passée dans le Palau Blaugrana du FC Barcelone, leader de l'Euroligue battu 76-69 il y a quatre jours. A la pause, malgré une bonne dizaine de pertes de balles, l'Asvel a regagné les vestiaires avec une avance de deux points (42-40), mais a totalement craqué dans le troisième quart-temps (27-15), un trou d'air qui lui a été fatal.

Lauvergne n'a pas fait de cadeau

Comme lors du match aller à l'Astroballe, c'est l'ailier lituanien du Zalgiris Marius Grigonis (26 ans) qui a fait mal aux Villeurbannais, avec 21 points au compteur, alors que l'intérieur international français Joffrey Lauvergne (29 ans), arrivé en Lituanie cet été, a fini la rencontre avec 18 points et six rebonds. Les 17 points de Guerschon Yabusele, meilleur marqueur de l'Asvel contre Kaunas, n'auront pas été suffisants, alors que l'adresse au tir extérieur a fait défaut aux Villeurbannais (8/25).

à voir aussi L'ASVEL s'impose à Barcelone (69-76) et signe sa 6e victoire consécutive, un record pour un club français en Euroligue L'ASVEL s'impose à Barcelone (69-76) et signe sa 6e victoire consécutive, un record pour un club français en Euroligue

Les joueurs de TJ Parker, qui se sont totalement relancés grâce à une série de six victoires consécutives, comptent désormais trois succès de moins sur le huitième, dernier qualifié pour les play-offs, actuellement le Fenerbahçe. Les Stambouliotes (15 victoires, 11 défaites) se déplacent mercredi soir à Milan, avant de se rendre à l'Astroballe de Villeurbanne vendredi soir pour un match crucial dans à la course à la huitième place et au dernier ticket pour les quarts de finale de la compétition reine du basket européen. De son côté, Kaunas reste totalement dans le jeu pour le top 8, avec ce 15e succès de la saison (pour 12 revers).

AFP