Tonye Jekiri
Tonye Jekiri et l'ASVEL s'imposent pour la première fois à l'extérieur cette saison en Euroligue | ELYXANDRO CEGARRA / NURPHOTO

Euroligue : en prolongation, l'ASVEL arrache son premier succès à l'extérieur face à l'Etoile Rouge

Publié le , modifié le

L'ASVEL y aura cru jusqu'au bout pour aller chercher sa première victoire à l'extérieur de la saison en Euroligue. Menés une grande partie du match face à l'Etoile Rouge, les hommes de Zvezdan Mitrovic sont allés arracher un succès précieux en prolongation (74-72 a.p.).

L’ASVEL n’aura mené que 2’06 mais cela suffit au bonheur de Zvezdan Mitrovic et ses hommes. Bien parti pour enchaîner une quatrième défaite en autant de matches à l'extérieur cette saison en Euroligue, Villeurbanne est allé chercher un premier succès loin de ses bases en dominant l'Etoile Rouge en prolongation, au terme d'un money time plein d'intensité (74-72 a.p.). De la force mentale et collective couplée à un duo Jekiri/Jean-Charles impressionnant permettent au club de Tony Parker de signer une cinquième victoire cette saison en Coupe d'Europe.

Habituée aux coups d'éclats à l'Astroballe, Villeurbanne se met donc maintenant à gagner à l'extérieur. Pourtant, l'ASVEL a mis du temps à afficher son meilleur visage sur le parquet de l'Etoile Rouge. Sans Antoine Diot ni Adreian Payne mais avec le retour de Théo Maledon après plus d'un mois d'absence, les protégés de Tony Parker ont couru après le score tout au long du match sans pour autant laisser les Serbes s'envoler, ne laissant jamais l'écart grimper au-dessus des dix points.

Jekiri, Belgrade qui pleurt

Avec des extérieurs en manque d'adresse et un paquet de ballons perdus (21 au total), l'ASVEL s'en est longtemps remise à Tonye Jekiri, omniprésent des deux côtés du terrain. 18 points, 19 rebonds et 29 d'évaluation, le Nigérian a longtemps permis aux siens de rester dans le match. Livio Jean-Charles (20 points) s'est lui chargé de faire taire la Stark Arena avec 7 points dans les quatre dernières minutes pour recoller à 65-65 et arracher une prolongation presque inespérée à l'entrée du dernier quart-temps (54-47). Le momentum de leur côté, les hommes de Zvezdan Mitrovic ont écœuré l'Etoile Rouge en prolongation. Deux contres de Jean-Charles et un shoot d'Edwin Jackson pour prendre pour la première fois les devants au milieu des cinq minutes de rab (67-65), avant que l'inévitable Jekiri ne vienne donner un avantage définitif aux Lyonnais (74-72).

Un succès qui permet aux Villeurbannais d'afficher un bilan positif (5v-4d) et de s'installer solidement à la 8e place, à égalité avec le Real Madrid. Prochain rendez-vous mardi prochain à l'Astroballe face aux Turcs de l'Efes, finalistes de l'Euroligue 2019.