Euroligue: Kaunas continue à surprendre

Publié le , modifié le

Kaunas a poursuivi son impeccable début de saison en Euroligue, en remportant une impressionnante victoire à Efes Istanbul (77-64) vendredi lors de la 5e journée. Kaunas fait partie des trois clubs encore invaincus avec Barcelone et le Maccabi Tel-Aviv. Les Lituaniens comptent deux victoires d'avance sur Efes et l'Olympiakos Le Pirée, deuxièmes du groupe, et sont déjà quasiment qualifiés pour le Top 16.

Fidèle à l'identité du jeu lituanien, Kaunas a artillé à trois points (13 sur 26), avec un remarquable 7 sur 10 dans cet exercice pour l'arrière croate Marko Popovic. Les Lituaniens ont aussi réussi à éteindre Jordan Farmar (13 points, mais 6 pertes de balle), le principal atout stambouliote.

Gelabale assure

Dans ce même groupe C, le Cedevita Zagreb a empoché son premier match cette saison face à Vitoria (76-69). Les Croates entretiennent ainsi un maigre espoir de qualification. Mais pour les deux équipes, cet objectif sera difficile à atteindre. Ce match opposait deux internationaux français. Mickaël Gelabale a frôlé le double-double avec 11 points et 9 rebonds pour Zagreb. Avec un temps de jeu moindre, Fabien Causeur s'est contenté de 6 points et 2 rebonds pour les Espagnols. Le Real Madrid a pris seul la tête du groupe A, grâce à sa victoire à Ljubljana (89-76). Le Panathinaïkos Athènes a subi une nouvelle désillusion dans cette même poule face au Khimki Moscou (67-79) et peut désormais réellement craindre pour sa qualification. 

Sienne enfonce Gdynia

Sienne a signé un large succès à Gdynia (101-66) dans le groupe B, ce qui ne fait absolument pas les affaires de Chalon-sur-Saône. L'arrière américain Bobby Brown s'est régalé (27 points, 7 passes décisives) du côté italien. Avec son meneur français Léo Westermann peu inspiré (-14 d'évaluation), le Partizan Belgrade a laissé échapper ce qui aurait été son premier succès, face à Bamberg (72-77), en concédant un 13-3 sur les trois dernières minutes.