Nando De Colo (CSKA Moscou), MVP de la saison et du Final Four de l'Euroligue
Nando De Colo (CSKA Moscou), MVP de la saison et du Final Four de l'Euroligue | MAURIZIO GAMBARINI / ANADOLU AGENCY

Nando De Colo (CSKA Moscou): "C'est génial!"

Publié le , modifié le

"C'est génial", a lancé Nando De Colo, après son premier sacre européen avec le CSKA Moscou, au terme d'une finale haletante contre Fenerbahçe, dimanche à Berlin. Le Nordiste de 28 ans veut "profiter de l'instant présent" avant de penser à la qualification pour les JO-2016 avec la France et à la suite de sa carrière.

Sacre européen, titre MVP de la finale: c'est une soirée énorme ?
Nando De Colo: "C'est le sommet de l'Europe, on y est ! On a travaillé dur toute la saison. Ca n'a jamais été facile, mais on a su le faire. C'est génial! Je me sens super! Ce que nous avons fait ce soir, en Final Four et durant toute la saison, l'équipe le mérite vraiment."

Ce fut finalement un match compliqué ?
NDC: "On pense que le CSKA doit gagner tout le temps mais on a dû se battre à chaque match. Ce soir, on a gagné parce qu'on est resté une équipe unie. En abordant la prolongation, on savait qu'on allait gagner ce match. Ce n'es pas pour prendre Fenebahçe de haut, mais on est arrivé avec la mentalité de gagner le titre."

Réalisez-vous que vous entrez dans l'histoire qui plus est avec les trophées de MVP (saison régulière et finale) ?
NDC: "Non, je ne réalise pas trop. Et puis, je n'ai pas envie de me prendre la tête avec les trophées. Je veux profiter du présent et partager ma joie avec toute l'équipe qui a été formidable."

Mission Euroligue réussie, pensez-vous déjà aux JO?
NDC: "Il y a d'abord les play-offs de la VTB League (ligue régionale) avec le CSKA. Mais oui, on sait qu'il y a un objectif à aller chercher (la qualification pour Rio). Et on sait que ce ne sera pas facile du tout. Mais pour l'instant, je veux savourer l'instant présent."

Serez-vous toujours à Moscou la saison prochaine ?
NDC: "On verra. Ce qui s'est passé ce soir ne change rien, au contraire. Quand on a gagné une fois, on veut le refaire."

AFP

Euroligue de Basket