Anton Gavel
Anton Gavel et le Bayern ont dominé les débats au Rhénus | JOERG KOCH / ANADOLU AGENCY

Euroligue : L'opération Top 16 se complique pour la SIG...

Publié le , modifié le

En s'inclinant à domicile (69-82) face au Bayern Munich, un concurrent direct, Strasbourg s'est relâché dans la course au Top 16 et est désormais condamné à l'exploit.

Il n'y a pas eu de match ce vendredi au Rhénus. Sur son parquet, là où le club alsacien avait remporté ses trois duels cette saison en Euroligue, la SIG a cette fois-ci sombré, largué dès les premières minutes de jeu par le Bayern Munich qui présentait pourtant le même bilan comptable (3v-4d) avant la rencontre. L'équipe allemande, solide en défense et bien mieux organisée en attaque, s'est promenée dans le sillage de ses Américains John Bryant (17 points) et Deon Thompson (14 points). Le Bayern a ainsi compté jusqu'à 27 points d'avance au début du dernier quart-temps, avant que les Strasbourgeois ne reviennent dans les dernières minutes, quand tout était déjà joué. 

Beaubois, zéro pointé

La SIG n'a pas pu compter ce vendredi sur son meilleur élément, Rodrigue Beaubois, passé complètement à côté de son match (0 point à 0/11 aux tirs, dont 0/6 derrière l'arc). Seul Jérémy Leloup (11 points) a franchi le cap des 10 unités, et il a fallu attendre plus de 25 minutes pour voir les locaux inscrire un tir à trois-points... "Ce soir on va aller se coucher sans vraiment être fatigués. Après ce genre de match ce n'est pas normal", a commenté l'arrière Paul Lacombe au micro de BeinSports.

Pour accrocher son billet qualificatif pour le Top 16, Strasbourg est désormais condamné à gagner ses deux derniers matches, face au Khimki Moscou en Alsace la semaine prochaine... puis à Madrid dans quinze jours, face au Real champion d'Europe en titre. A l'aller, ils avaient créé l'exploit. Mais au vu de la prestation des hommes de Vincent Collet ce soir, l'espoir est mince... 

Euroligue de Basket