Boungou Colo en Euroligue contre Zagreb 2015
Nobel Boungou Colo, ici contre Zagreb en Euroligue, a porté le CSP Limoges dans sa victoire précieuse contre Milan. | EPA/MAXPPP

Euroligue - Le CSP Limoges se relance contre Milan dans la course pour le Top 16 !

Publié le , modifié le

Le CSP Limoges, double champion de France en titre, n'a pas flanché ce jeudi soir en Euroligue contre Milan (74-65). Au contraire, les Limousins se sont transcendés pendant quarante minutes pour sortir une solide prestation (9/20 à 3 points) et faire plier la formation italienne qui n'a pratiquement jamais mené au score. Portés par un Nobel Boungou-Colo étincelant (18 points à 66%, 5 rebonds et 5 passes), les Limougeauds ont remporté leur deuxième succès dans la compétition. Une victoire plus que précieuse dans la course pour le Top 16 qui reste un objectif à la portée du CSP après cette jolie performance.

Dos au mur. Voilà comment le CSP Limoges abordait cette cinquième journée d'Eurolige contre Milan, concurrent direct pour atteindre le Top 16 de la plus grande compétition continentale. Les hommes de Philippe Hervé souhaitaient plus que tout laver les deux derniers affronts concédés dans la compétition contre l'Olympiakos (49-75) et Vitoria (71-107). Et ils l'ont fait avec la manière ! Face à des italiens défaillants à longue distance (4/25), le CSP s'est montré agressif en défense tout au long de la partie, résistant en première période avant d'accélérer en fin de deuxième quart temps remporté 20-9 (39-31 à la mi-temps). Et après la pause, la formation limousine n'a jamais paniqué, pouvant alors compter sur une adresse à longue distance insolente (9/20) et surtout sur leur ailier, Nobel Boungou-Colo, dans un grand soir...

Nobel Boungou-Colo omniprésent

À l'image de ce panier à trois points venu d'ailleurs (36e, 67-54) et de ce contre salvateur une minute plus tard, l'ailier du CSP, Nobel Boungou-Colo a réalisé une immense prestation. Incroyable d'adresse (18 points à 66% dont 4/6 à trois points), insupportable en défense (5 rebonds et 2 contres) et enfin altruiste quand il le fallait (5 passe décisives), le Français a livré son meilleur match depuis le début de saison. Son compère de l'intérieur, le pivot Ali Traoré, ne fut pas en reste également compilant de son côté 15 points (7/7 !), 7 rebonds, 2 passes et 1 contre.

Du coup, ces deux hommes, bien aidés également par l'artilleur allemand Heiko Schaffartzik (14 points avec 3/5 à trois points), ont porté une formation limousine déterminée à survivre en Euroligue. Effectivement, le CSP, avec deux victoires et trois défaites au compteur à mi-chemin de la phase des poules, reste plus ou moins maître de son destin puisque c'est bien contre son adversaire du soir, Zagreb et l'Efes Istanbul que se jouera la qualification pour le Top 16. Une phase qui n'a plus vu la moindre équipe française y participer depuis Pau-Orhtez... En 2007 !

Euroligue de Basket