Euroligue dames - Valence remporte le troisième titre de son histoire

Publié le , modifié le

Valence a mis fin à la belle aventure du Rivas Madrid (65-52) et fait prévaloir la logique en remportant l'Euroligue dames de basket-ball, dimanche à Istanbul. Le club valencian, qui succède au palmarès à une autre équipe espagnole, Salamanque, s'adjuge la troisième C1 de son histoire, après 1992 et 1993. Il goûte de nouveau à la victoire après quatre défaites en finale (1994, 1995, 2007, 2010).

Valence et son équipe galactique, avec la championne du monde américaine Maya Moore, la superstar australienne Lauren Jackson, la Belge Ann Wauters, les Espagnoles Sancho Lyttle et Laia Palau, ou la Française Isabelle Yacoubou, étaient les grands favoris de cette finale. L'équipe de Roberto Iniguez, invaincue en Championnat d'Espagne, où elle  retrouvera le Rivas en demi-finale le week-end prochain, avait marqué les  esprits en sortant cette semaine les deux clubs russes d'Ekaterinbourg (62-49)  et du Spartak Moscou (77-66), puis Cracovie (90-61).

Le club madrilène, dont c'était seulement la troisième saison en Euroligue,  avait pour sa part créé un double exploit, depuis le début mercredi du "Final  Eight", en éliminant les deux représentants stambouliotes, le Galatasaray de  Diana Taurasi (75-68) puis Fenerbahçe (74-70).

Yacoubou sacrée

Le Rivas, toujours emmené par son intérieure américaine Asjha Jones (14  points, 7 rebonds), a longtemps tenu tête à Valence. Les deux équipes étaient  encore au coude à coude (53-52 pour Valence) à la 33e minute.  Mais les Madrilènes, dominées dans le jeu intérieur par le duo Sancho  Lyttle (18 points, 6 rebonds) - Isabelle Yacoubou (8 points, 4 rebonds), sont  restées exsangues dans les dernières minutes. Elles se sont empêtrées dans la défense valenciane, n'inscrivant plus le  moindre point en sept minutes.

Gilles Gaillard