Naomi Halman
La Montpellieraine Naomi Halman | MAXPPP - ANTHONY MASSARDI

Euroleague dames: Montpellier et Bourges partent du (très) bon pied

Publié le , modifié le

Bourges et Montpellier, les deux clubs français engagés en Euroleague féminines ont réussi réussi des débuts plus que convaincants dans la plus prestigieuse des coupes d'Europe. Les Berruyères ont dominé Brno sur le score fleuve de 86-38. De leur côté, les Montpelliéraines ont réussi l'exploit de s'imposer dans la salle du champion en titre, Galatasaray. Les coéquipières de Valériane Ayayi, intenable (30 points, 12 rebonds) l'emportent 66-59 après prolongation.

Montpellier a fait honneur à son titre de  champion de France en allant l'emporter 66-59 après prolongation en Turquie,  dans la salle de Galatasaray, tenante de l'Euroleague dames de basket-ball,  mercredi, Bourges l'emportant largement devant Brno 88-38. Grâce à l'ailière Valériane Ayayi, intenable (30 points, 12 rebonds), les  Montpelliéraines ont gagné le match des nerfs en dépit de la chaude ambiance,  en empêchant les Turques de développer leur jeu pour virer en tête (8-6) au  premier quart-temps. Elles ont ensuite continué leur domination pour atteindre  la pause avec six points d'avance (31-25).

Sur leur lancée, les championnes de France ont empilé les points pour  compter 12 unités d'avance à la fin du troisième quart-temps. Mais elles ont  connu ensuite un terrible passage à vide de plus de deux minutes et demie au  cours desquelles les Turques ont marqué neuf points de rang, revenant alors à  47-51, avant d'égaliser à 53-53 à deux minutes du terme. En dépit d'un panier  primé d'Anaël Lardy, Galatasaray a réussi à arracher la prolongation grâce aux  trois points de Queralt Casas. Mais les championnes d'Europe n'ont rien pu faire pour contrer les  championnes de France, portées par une Ayayi inarrêtable, bien aidée par Mistie  Bass (10 pts, 9 rbs, 2 passes décisives) et Elodie Godin, finalement alignée,  et qui a fait des ravages dans la raquette avec 19 rebonds (4 pts, 5 pd). De son côté, Bourges, vainqueur de la compétition à trois reprises (1997,  98 et 2001), a écrasé les Tchèques de Brno 88 à 38 grâce à son trio de charme:  Tolo (19 pts, 7 rebonds), Ciak (12 pts, 15 rbds) et Salagnac (12, 1)!

AFP