Eurocoupe : Bourges veut détrôner Villeneuve d’Ascq

Eurocoupe : Bourges veut détrôner Villeneuve d’Ascq

Publié le , modifié le

Dans cette finale 100% française de l’Eurocoupe, opposant Bourges à Villeneuve d’Ascq, les joueuses berruyères ont pris une sérieuse option pour le sacre, après leur victoire 51 à 40 lors du match aller. Ce mercredi soir, pour la rencontre retour (20h30), elles accueillent les Nordistes avec un confortable avantage de 11 points. Mais les joueuses de Villeneuve d’Ascq, tenantes du titre, ont déjà prouvé par le passé qu’elles sont capables de se transcender lors des grands rendez-vous et qu’elles sont en mesure de faire tomber Bourges.

Les Nordistes n’ont plus rien à perdre. C’est du moins ce qu’estime leur coach, Frédéric Dusart. Défaites chez elles lors du match aller de cette finale de l’Eurocoupe (40-51), les joueuses de Villeneuve d’Ascq devront se sublimer, ce mercredi soir au Prado, si elles veulent remporter le titre européen pour la deuxième année consécutive. Si elles partent avec onze points de retard, rien n’est impossible pour les Guerrières : l’an passé, au même niveau de la compétition, elles s’étaient imposées lors du match retour 73-53 à Braine, après une défaite 64-68 concédée à domicile à l’aller.

L’exploit est donc possible pour les Nordistes, qui savent d’expérience qu’elles peuvent vaincre Bourges. Elles l’ont déjà fait, il y a moins de quinze jours, lors de la 22e journée du championnat de France. Elles avaient alors dominé les Berruyères 74-60.

De leur côté, les joueuses de Bourges ont déjà montré qu’elles ne sont pas à l’abri d’une défaillance. Victorieuses 68 à 55 lors de la demi-finale de l’Eurocoupe face à Kayseri à l’aller, elles ont failli laisser filer la qualification lors de la rencontre retour, quand les Turques se sont imposées 67 à 60.

Dumerc veut partir de la meilleure des façons

Pour s’imposer au Prado, Villeneuve d’Ascq devra toutefois montrer un meilleur visage que lors du match aller. Les Nordistes, handicapées par la blessure de leur meneuse Virginie Brémont (entorse de la cheville droite) lors du troisième quart temps, ont grandement manqué d’efficacité offensive et se sont laissées déborder par l’emblématique meneuse de Bourges, Céline Dumerc.

Sans se reposer sur ses lauriers, Bourges peut appréhender l’affrontement final plus sereinement que les Nordistes. Les Tango possèdent un avantage de +11 et jouent à domicile, au Prado. Et elles comptent dans leur rang Céline Dumerc, la meilleure marqueuse du match aller avec 12 points. La leader des Bleues, qui va quitter le club où elle évolue depuis 2011 à la fin de la saison pour rejoindre Basket Landes, aimerait bien offrir un titre européen à son équipe avant son départ.

Elodie Troadec