Céline Dumerc et Hélène Ciak
Céline Dumerc et Hélène Ciak | CITIZENSIDE / Ann-Dee Lamour / citizenside

Euro 2017 / Préparation : Les Françaises terminent leur préparation sur une victoire

Publié le , modifié le

L'équipe de France féminine a terminé invaincue sa phase de préparation au championnat d'Europe qui débutera la semaine prochaine. Les Bleues se sont, en effet, imposées face à l'Espagne (65-56) dimanche à Mulhouse.

L'équipe de Valérie Garnier, emmenée cette fois par Héléna Cak, meilleure marqueuse du match (13 pts) a remporté ses cinq matches et fait le plein de certitudes, avant son Euro. C'est en cas pour elle de bon augure avant d'affronter la Slovénie. Les Bleues ont aussi offert une belle sortie à Céline Dumerc et Gaëlle Skrela, qui disputaient toutes les deux leur dernière rencontre sur le sol français avec le maillot frappé du coq.

Elles ont notamment été efficaces en défense. Les Françaises ont limité les Espagnoles à 56 pts, à 35% au tir. Sur l'ensemble de la préparation, elles n'ont concédé que 63 points par match. En attaque, les intérieures ont assuré. Helena Ciak, laissée au repos vendredi contre l'Italie en raison d'une cheville douloureuse, a fait parler sa taille (1,97 m - la plus grande de l'effectif) et fini meilleure marqueuse, avec 13 points en 18 minutes.

Douze filles à choisir

La pivot de Villeneuve-d'Ascq Marielle Amant l'a imitée (11 pts, 8 reb), de même qu'Alexia Chartereau, la benjamine du groupe (18 ans), qui a contribué au bon passage des Bleues dans le deuxième quart-temps. Son panier à trois points a permis aux Françaises de faire un premier écart (28-21, 14e) dans une rencontre serrée jusque-là. L'ailière Diandra Tchatchouang a accéléré en fin de période pour donner onze points d'avance à la mi-temps (39-28). L'écart a enflé jusqu'à 16 points (51-35, 27e) avant que les Bleues ne baissent un peu le pied sur la fin.

Seul point noir, les balles perdues, le péché mignon des Bleues. Elles ont encore égaré 13 ballons dimanche, après les 23 contre l'Italie. La sélectionneuse Valérie Garnier va désormais devoir choisir douze joueuses, parmi les quatorze de son groupe actuel, pour aller en République tchèque.

francetv sport @francetvsport