Mickaël Gelabale
Mickaël Gelabale ici sous le maillot de l'équipe de France | CHARLES KRUPA / POOL / AFP

Euro 2013 - Les Bleus ont du travail

Publié le , modifié le

L'équipe de France de basket a débuté sa campagne de matches de préparation par une victoire étriquée sur la Finlande 101-93. Bons en attaque, les coéquipiers du capitaine Boris Diaw ont souffert en défense, notamment face à l'adresse des Finlandais. Dans l'optique de la sélection, Kim Tillie et Joeffrey Lauvergne ont marqué des points.

Que retenir de ce match face à la Finlande ? La victoire ? Les bonnes prestations de Kim Tillie et Jeoffrey Lauvergne ? Et si Vincent Collet était tout simplement heureux d'avoir terminé ce match sans blessure ?

Les Bleus ont mis près de 30 minutes à prendre la mesure d'un adversaire coriace et adroit aux tirs primés et ont dû à l'adresse de leur capitaine Boris  Diaw et de Tony Parker, pendant le court moment où le meneur des Spurs a joué, de revenir à flots après avoir dû subir. Comme il l'avait indiqué, le sélectionneur Vincent Collet, qui n'a pas retenu les arrières Yannick Bokolo (Gravelines-Dunkerque) et Edwin Jackson  (Lyon-Villeurbanne) pour la suite de la préparation, a donné du temps de jeu à  ses cadres, Parker, Diaw ou Nicolas Batum. Seul parmi les anciens, Florent  Pietrus, en délicatesse avec ses adducteurs, était absent de ce premier  rendez-vous des Bleus avant l'Euro slovène. Mais il  a surtout profité de l'occasion pour lancer dans le grand bain  bleu tous les jeunes retenus pour cette préparation européenne, Joffrey  Lauvergne, Thomas Heurtel, Evan Fournier ou Kim Tillie, qui étrennaient leur  première cape.

Tillie et Lauvergne marquent des points

Face à une équipe de Finlande insolente d'adresse, ses joueurs ont été chercher la victoire en deuxième mi-temps en resserrant nettement la vis après une première période cahin-chaha. A la pause, les Scandinaves tournent en tête (52-44). On imagine que Vincent Collet a remuer ses joueurs à la mi-temps. Au retour des vestiaires, l'attitude a changé. Si la défense souffre encore un peu, l'attaque est beaucoup plus fluide. Les partons, Diaw, Parker et Batul prennent les choses en main pour redonner à la France le leadership. Boris Diaw termine avec une évaluation de 27 (14 points, 7 rebonds, 7 passes), bien secondé par Tillie (13 points à 6/8) et Batum (14 points, 5 rebonds, 6 passes).

La fin de match est encore tendue mais l'équipe de France assure l'essentiel: la victoire. Après ce premier match de préparation, les Tricolores, désormais réduits à 15,  disputeront mardi un deuxième match de préparation contre l'Allemagne à  Mannheim avant d'entamer un stage à Strasbourg où ils disputeront un tournoi contre l'Allemagne (le 9 août), la Croatie (le 10) et la Grèce (le 11).