shoot J.J. Redick Orlando Magic VS Ne York Knicks 03 2011
J.J. Redick (Orlando Magic) en pleine action | AFP - Fernando Medina

Et de trois pour le Magic !

Publié le , modifié le

Emmené par un Dwight Howard des grands soirs (30 pts, 16 rbds, 5 contres), Orlando a obtenu son troisième succès de rang, mardi, face aux New York Knicks (116-110). Sans Tony Parker, blessé au mollet, San Antonio s'est incliné à Memphis (93-109) tandis que les Los Angeles Lakers sont allés s'imposer 90 à 79 sur le parquet des Timberwolves. Victoires également des Houston Rockets à Portland (87-103) et des Bucks face aux Pistons (92-90).

Après s'être payé le City Thunder et les Bobcats, le Magic a encore fait des étincelles sur son parquet du TD Waterhouse Centre. Comme en décembre dernier, la franchise floridienne a battu les Knicks (116-110). Alors que le collectif new-yorkais restait sur une victoire convaincante face au Miami Heat, Orlando s'est appuyé sur un Dwight Howard flamboyant pour s'offrir ce troisième succès de rang à domicile. Celui que les supporters surnomme "Superman" a en effet gratifié son équipe de 30 points, 16 rebonds et 5 contres. Dans sa tâche, il a été parfaitement épaulé par Jameer Nelson, auteur de 26 points. Le Magic semblait pourtant mal parti dans cette rencontre car les visiteurs menaient de 11 points dans le troisième quart-temps grâce à un show plutôt efficace du trio Billups-Stoudemire-Anthony (85 points). Les Knicks se voyaient toutefois infliger un cinglant 20-6 entre la fin du troisième quart-temps et la fin du match, ce qui inversait radicalement le cours du match. Au classement de la conférence Est, le Magic conserve sa quatrième place. Les Knicks pointent, eux, deux rangs derrière.

Dans le Tennessee, les Spurs, après trois victoires de rang, ont subi un coup d'arrêt en s'inclinant 93 à 109 face aux Grizzlies. Privé de son meneur de jeu français, Tony Parker, blessé dimanche au mollet, San Antonio n'a jamais réussi à imposer son tempo. Pire, les troupes de Gregg Popovich ont multiplié les pertes de balle (22 au total) offrant ainsi un véritable boulevard aux locaux. Dans ces conditions, Zach Randolph a pu se mettre en évidence en inscrivant 21 points et réalisant 10 rebonds. En face, Tim Duncan (9 points, 8 rebonds) et Manu Ginobili (9 points) n'ont pu faire la différence. Seul Gary Neal (14 points), le meneur remplaçant, a passé la barre des 10 points pour les Spurs. Malgré cette défaite, la franchise texane garde une large avance en tête de la conférence Ouest.

Dans les autres rencontres de la soirée, les Portland Trail Blazers ont perdu à domicile contre les Houston Rockets, un match important dans la perspective des play-offs (103-87). Nicolas Batum a pourtant inscrit 22 points et pris quatre rebonds mais Houston était très en réussite aux tirs. De leur côté, les LA Lakers se sont imposés pour la troisième fois cette saison face aux Minnesota Timberwolves (79-90). Une rencontre où Kobe Bryant a terminé meilleur marqueur grâce à ses 24 points au compteurs. Les Mavericks n'ont, pour leur part, fait qu'une bouchée des 76ers (93-101) grâce notamment à 30 points de Jason Terry. Rodrigue Beaubois n'a, lui, joué que 13 minutes pour un total de 6 points.

Résultats de la nuit :
Toronto Raptors - New Orleans Hornets 96-90
Milwaukee Bucks - Detroit Pistons 92-90
Indiana Pacers - Golden State Warriors 109-100
Minnesota Timberwolves - LA Lakers 79-90
Orlando Magic - New York Knicks 116-110
Philadelphia 76ers - Dallas Mavericks 93-101
Portland Trail Blazers - Houston Rockets 87-103
Memphis Grizzlies - San Antonio Spurs 109-93

Isabelle Trancoën