Boris Diaw - Charlotte - Bobcats - 2010
Boris Diaw en action | Fernando Medina

Diaw se distingue, coup d'arrêt pour Parker

Publié le , modifié le

Boris Diaw a rendu une fiche de 22 points et 10 rebonds pour signer son premier double double de la saison NBA, lors de la victoire des Bobcats à domicile contre Houston (99-89). Tony Parker et San Antonio, eux, ont vu leur belle série de victoires consécutives s'arrêter à douze, battus à domicile par Dallas (103-94).

Boris Diaw, sous les yeux du propriétaire des Bobcats, un certain Michael Jordan, Diaw a vécu une belle soirée aux tirs (9 sur 14 dont 2 sur 3 à trois points) et a ajouté 2 passes décisives à ses 22 pts, 10 rbds. Le Français, connu pour sa polyvalence, a terminé meilleur marqueur de son équipe sans pour autant avoir dépassé son plus grand nombre de points cette saison (26 contre Phoenix samedi). Il a par contre pris lors de cette rencontre son plus grand nombre de rebonds cette saison.

Lors du "choc" entre Dallas et San Antonio, la suspension pour un match de l'intérieur Brendan Haywood, après une "violation des règles de l'équipe" non spécifiée par l'entraîneur Rick Carlisle, a profité à Mahinmi, pour les Mavericks, qui a joué 14 minutes en soutien du pivot Tyson Chandler pour un rendement honorable de 3 points, 4 rebonds et 1 contre - lors de la victoire des Mavs à San Antonio. Pour sa part, Alexis Ajinça a disputé ses premières minutes de la saison et fait ses premiers pas officiels sous les couleurs de Dallas, bénéficiant lui aussi de la suspension de Haywood. Il a joué 3 minutes et a capté 2 rebonds. Rodrigue Beaubois est toujours convalescent. En face, Tony Parker a été très discret, avec 9 points (à seulement 33% de réussite), 4 rebonds et surtout 1 seule passe décisive. En contraste avec ses dernières prestations.

Si les Bulls se sont inclinés, tout va bien pour Joakim Noah qui a enregistré 17 points, 16 rebonds et 4 passes décisives lors de la courte défaite à Denver (98-97). En l'absence de Derrick Rose (problème au cou), Noah a fini meilleur passeur des Bulls. Carmelo Anthony a signé au buzzer le panier de la victoire des Nuggets, qui se sont rendus la vie difficile en laissant fondre une avance de 19 points.

Soirée à oublier pour Nicolas Batum et les Trail Blazers, sévèrement assommés à domicile par les Hornets ("Frelons") de la Nouvelle-Orléans (97-78). Avec 5 points (à 2 sur 8 aux tirs, dont 1 sur 5 à trois points), 2 passes et 3 interceptions, l'ex Manceau a sombré comme tout le reste de l'équipe, à l'exception du meneur Brandon Roy (27 pts à 50% de réussite). Portland a shooté à moins de de 40% de réussite, les Hornets à plus de 50%...

Enfin, du côté d'Orlando, grosse panne d'adresse pour "Air France" lors de la victoire à domicile du Magic contre Cleveland (111-100). Il n'a réussi que 2 paniers sur 7 tentés, dont la plupart à trois points (1 sur 6) pour marquer 5 points. Il a aussi pris 2 rebonds et fait 1 interception, en 27 minutes.

Résultats de la nuit:

Charlotte - Houston 99 - 89
Orlando - Cleveland 111 - 100
Boston - Toronto 110 - 101
Detroit - Milwaukee 103 - 89
Miami - Philadelphie 99 - 90
Indiana - Oklahoma City 106 - 110 (après prolongation)
San Antonio - Dallas 94 - 103
Denver - Chicago 98 - 97
Phoenix - LA Clippers 116 - 108
Utah - LA Lakers 102 - 96
Memphis - Golden State 116 - 111
Portland - New Orleans 78 - 97

Gilles Gaillard