Boris Diaw - Charlotte - Bobcats - 2010
Boris Diaw devrait quitter les Bobcats | Fernando Medina

Diaw rejoint Parker aux Spurs

Publié le , modifié le

Deux jours après avoir racheté son contrat avec Charlotte, Boris Diaw a choisi sa destination. Direction plein sud vers le Texas et San Antonio. Le capitaine de l'équipe de France a décidé de rejoindre son pote Tony Parker chez les Spurs. "Mon objectif est d’aider l’équipe à aller le plus loin possible cette saison, a-t-il expliqué. Je vais, par ma polyvalence, essayer d’apporter dans tous les secteurs du jeu. Je veux être un « facilitateur » pour cette équipe."

Tout est allé très vite pour Boris Diaw. Une fois la décision prise de quitter les Bobcats, le président de la JSA Bordeaux a accentué ses contacts. Le plus chaud menait au Texas où les appels du pied de Tony Parker se faisaient encore jusqu'en France. "Une fois que le contrat me liant à Charlotte s’est terminé, je savais que j’avais 48 heures pour prendre une décision concernant l’équipe pour laquelle j’allais signer, raconte-t-il sur le site du club girondin (ici). J’avais plusieurs options mais ce sont les San Antonio Spurs que j’ai retenu."

Si ça sonne comme une évidence, Diaw précise que San Antonio est le choix du "professionnalisme", laissant sous-entendre que ce n'était peut-être pas le cas à Charlotte, mauvais élève de la NBA. Diaw évoque également "la qualité du jeu produit par l’équipe". "Je me devais de choisir une organisation au sein de laquelle j’allais pouvoir m’adapter le plus rapidement possible. Et comme je pense que le style de jeu des Spurs me correspond, j’ai donc signé avec eux." Accessoirement, Boris Diaw va aussi jouer les playoffs dans une équipe qui figure parmi les quatre prétendants au titre.

Et il y retrouvera Tony Parker comme à l'Insep à la fin des années 90. "A l'Insep, on en rigolait. On se disait que ce serait un rêve de jouer ensemble en NBA. Et là, ça devient réalité. C'est vraiment une sensation de malade, a indiqué Parker sur les ondes de RMC. Boris peut apporter quelque chose dans tous les compartiments du jeu, a ajouté le meneur de jeu All Star des Spurs. Il peut défendre, c'est un très bon passeur et il lit bien le jeu. San Antonio est une équipe où tu joues pour mettre tes coéquipiers dans les meilleures dispositions possibles. Boris a ce profil. Il va s'adapter à notre système de jeu." Ces deux-là semblent bien partis pour porter les Spurs au sommet.

En 37 matches cette saison avec les Bobcats, le Bordelais a enregistré 7,4  points, 5,3 rebonds et 4,3 passes de moyenne. Actuellement dans sa 9e saison  NBA, il affiche 9,6 points, 4,9 rebonds et 4 passes de moyenne en carrière.

Xavier Richard @littletwitman