Nicolas Batum
L'international français Nicolas Batum avec le maillot nancéien | AFP - JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN

Deux sur deux pour Nancy

Publié le , modifié le

Le champion de France en titre a eu toutes les peines du monde pour se sortir du derby de l'est, en s'imposant devant Strasbourg (67-62) en redressant la barre en 2e période. Le SLUC rejoint Chalon et Le Mans avec deux victoires en deux journées. Grosse désillusion pour Roanne humilié à Gravelines (91-59). Hyères-Toulon confirme ses difficultés en s'inclinant lourdement sur son parquet face au promu Dijon (75-92).

Malgré un Nicolas Batum en mode mineur, qui n'a contribué que pour un apport de sept points pour un ratio minuscule (2 sur 12), .Nancy a donc remporté son deuxième match d'affilée contre Strasbourg.  Car le SLUC compte dans ses rangs suffisamment d'autres joueurs de qualité pour faire la différence, en témoigne le meneur américain John Linehan auteur de 18 pts et 7 passes déterminantes, dans un match marqué du sceau des défenses ou où l'adresse n'a pas particulièrement été au rendez-vous de part et d'autre.

Surpris la semaine précédente à Chalon, le BCM Gravelines a pris une revanche éclatante, et c'est la Chorale de Roanne qui en a fait les frais. Pour sa première de la saison à domicile, Gravelines a signé un succès éclatant 91-59. Roanne a sombré dès le premier quart temps atteint sur le score hallucinant de 33-12. Beaucoup plus dans le rythme, et porté par un Andrew Albicy retrouvé (11 pts, 8 passes), la formation nordiste a gagné tous les duels. Forte de son avantage de début de rencontre, elle a ensuite tranquillement déroulé. Comme en face, Roanne est retombé dans certains travers de la saison passée, avec une indigence aux tirs, une défense extensible et beaucoup trop d'erreurs. Trop de faiblesses en tout cas pour espérer lutter. Privée de John Holland, la Chorale a livré un non-match face à un BCM de gala. 

Cholet, finaliste la saison dernière, s'est imposé devant Nanterre (90-82), grâce à une probante réussite collective (64,2 % aux tirs) et un retour gagnant de Demetris Nichols (18 pts). Défait lors de la journée inaugurale sur son parquet par Nancy, Dijon s'est ressaisi à Hyères-Toulon (92-75). Six Dijonnais à 9 points et plus ont eu raison de la perf insolente du pivot varois Rick Hughes, auteur de 26 points à 13 sur 14 aux shoots, malgré un lumbago dans la semaine.
Enfin, sous les yeux du pivot Ian Mahinmi (champion NBA avec Dallas en juin), en tribunes en attendant de rejouer pour son club formateur, Le Havre a ouvert son compteur victoire contre Poitiers (87-82). L'intérieur et le meneur américains John Cox (22 pts) et Nic Wise (24 pts, 5 rbds, 5 passes) ont été les hommes
forts des Normands.