All star game
All star game | AFP - RONALD MARTINEZ

Des étoiles d'Est en Ouest

Publié le , modifié le

Dimanche, la crème de la NBA se retrouve à Los Angeles. Les meilleurs de l'Est affrontent les meilleurs de l'Ouest dans le match référence du All Star Game. A l'Est, Derrick Rose est l'homme en forme tandis qu'à l'ouest, Tim Duncan remplace Yao Ming à la dernière minute. Blake Griffin sera le rookie le plus attendu lors du Slam Dunk Contest, samedi.

 "Cette ville aime la célébrité et je crois bien que les étoiles seront de  sortie dimanche", soulignait vendredi l'intérieur de New York Amare Stoudemire. Dans la nuit de dimanche, les meilleurs joueurs des deux Conférences se retrouvent pour un match au sommet. Les étoiles de tous le pays joueront dans l'écrin du Staples Center, pour la deuxième fois après l'édition de 2004.  Chaque année, la NBA s'arrête pour quatre jours et construit une scène afin  que ses meilleurs joueurs, partagés entre les Conférences Ouest et Est,  exposent dans un match sans grand enjeu sportif le savoir-faire "made in NBA" à  base de dunks à gogo, alley-oops et shoots longue distance.  L'événement, un show étalé sur trois jours, a attiré 1800 représentants des  médias, dont 431 étrangers (un record), pour des images qui seront diffusées  dans 215 pays en 43 langues sur tous les supports imaginables. L'expérience est unique mais comme le résumait vendredi l'Allemand de  Dallas Dirk Nowitzki: "J'échangerai volontiers mes dix participations au All  Star Game contre un titre de champion NBA".

Boston en force

Les joueurs du cinq de départ sont sélectionnés par le public sur NBA.com tandis que les remplaçants sont choisis parles entraîneurs. Cette année, l'Ouest devra prendre sa revanche après sa défaite la saison dernière, notamment à cause d'un très bon Dwyane Wade, élu MVP de la soirée. Bryant, Durant, James, Stoudemire, ils seront tous là pour porter leur conférence au sommet. Appelé en remplacement de Yao Ming, l'intérieur des Spurs, Tim Duncan débutera le All Star Game pour la 12e année consécutive. Sur le parquet de Los Angeles, les fans des Lakers pourront applaudir deux  des leurs, Pau Gasol et Kobe Bryant, dont ce sera le 13e All Star Game.A l'Est, l'équipe n'a peut-être jamais été aussi dense depuis plusieurs années: quatre joueurs des Celtics -Kevin Garnett (pour sa 14e participation consécutive à un All Star Game, record égalé), Rajon Rondo, Ray Allen et Paul  Pierce- forment en effet un tiers de l'équipe de l'Est (autre record égalé) et  ils seront dirigés par leur coach à Boston, Doc Rivers, qui aura aussi à sa  disposition le +Big Three+ de Miami (LeBron James, Dwyane Wade et Chris Bosh).

Le Slam dunk contest attend Griffin

A 21 ans, il sera l'attraction du "Slam dunk contest". Blake Griffin affole les statistiques depuis son arrivée aux Los Angeles Clippers. Drafté le premier, l'an passé, beaucoup l'annonce comme le plus sérieux au titre de rookie de l'année. Le 17 janvier dernier, il a réalisé son record en carrière en inscrivant 47 points, pour 14 rebonds. Du haut de ses 2,08m, il est sans conteste le meilleur dunkeur de la saison avec plus de 80 ballons claqués dans le panier. Il sera le  premier rookie (joueur de première année) à jouer un All Star Game depuis 2003. "Si Blake Griffin ne le gagne pas, je fais un procès à la NBA", a rigolé  vendredi le pivot d'Orlando Dwight Howard, agrégé ès dunks depuis son triomphe  dans le concours en 2008, affublé d'une cape de Superman.

La composition des deux équipes :

A l'Ouest : Chris Paul (New Orleans Hornets), Kobe Bryant (Los Angeles Lakers), Carmelo Anthony Denver Nuggets), Kevin Durant (Oklahoma City Thunder) et Tim Duncan (San Antonio Spurs).
A l'Est : Derrick Rose (Chicago Bulls), Dwyane Wade (Miami Heat), LeBron James (Miami Heat), Amare Stoudemire (New York Knicks) et Dwight Howard (Orlando Magic).