France temps mort Pierre Vincent 092010
Pierre Vincent parle à ses joueuses | AFP - JOE KLAMAR

Des Bleues survoltées !

Publié le , modifié le

L'équipe de France dames a décroché un très beau succès (79-55), avec l'envie et la manière, face à l'Espagne, mercredi dans son premier match du 2e tour du championnat d'Europe à Katowice. Conquérantes et déterminées, les Bleues revanchardes ont fait un break décisif dans le dernier quart temps. Avec ce succès, elles ont fait un grand pas vers la qualification pour les quarts de finale.

Leur dernier grand souvenir face aux Espagnols, les Françaises l'avaient encore en travers de la gorge. Une élimination, il y a neuf mois, en prolongation, en quarts de finale du Mondial après avoir eu plusieurs possibilités de tuer le match. Autant dire que les filles de Pierre Vincent abordaient cette rencontre avec un goût amer, bien décidées à ne pas retomber dans le même travers. Les Françaises se sont montrées appliquées, solides sur les systèmes et surtout ont opposé une défense tout terrain à une équipe d'Espagne, la plus prolifique pourtant depuis le début de cet Euro, qu'elles ont contenue à 55 points.

Avec une organisation empêchant Palau et Montanana, deux pièces maîtresses espagnoles, de trouver des positions, les Françaises se sont montrées intraitables, et pour une fois, plutôt en réussite aux points, grâce en partie à une Céline Dumerc retrouvée, qui a su jouer juste et mettre du rythme. Cette efficacité offensive a compensé les nombreuses pertes de balles, qui ont sans doute empêché les tricolores de porter l'estocade un peu plus tôt.   

Alors que les deux équipes se tenaient encore au début du quatrième quart-temps, les Françaises survoltées, avec une envie énorme, et s'appuyant sur une Sandrine Gruda décisive à l'intérieur (17 pts) ont su sortir dix minutes d'une qualité incroyable pour passer un 33-7 aux Espagnoles qui ne comprenaient plus ce qui leur arrivait, et ne trouvaient surtout plus de solution pour enrayer la mécanique collective des Bleues.

Même si elle a été marquée par la blessure d'Emmeline Ndongue, blessure dont on ignore encore la gravité, cette rencontre sera peut-être annonciatrice d'une nouvelle série, car outre la qualité de jeu déployé, même si elles ont laissé des occasions en route, les Françaises ont surtout été capables de mettre de l'intensité sans se mettre trop de pression inutile. 

Déclarations

Pierre Vincent: "Il y un an, on avait réussi un grand match sans gagner. Il y avait beaucoup de frustration et on voulait les jouer à nouveau. Je suis content, mais pas tant que ça non plus parce ce que ce n'était pas un match aussi important. On a été intelligent en défense sauf en transition. Offensivement, on a trop souvent oublié d'alterner. On tellement veut donner à l'intérieur, par confort mental, qu'on perd des balles. Il faut qu'on pense à jouer à l'opposé."

Le point sur le groupe F

Croatie - Monténégro  60 - 81
Pologne - Lettonie   53 - 62
France - Espagne 79 - 55

Classement
1.Lettonie  6 pts
   Montenegro  6
3.France 5
4.Espagne 4
5.Croatie 3
    Pologne  3