ray allen shoot 022011
Ray Allen au shoot | AFP/GETTY

Dallas marque le pas, Ray Allen dans l'histoire

Publié le , modifié le

Après dix victoires d'affilée, les Mavericks ont vu leur sérié s'arrêter après une courte défaite face à Denver 121-120. Dans l'un des trois autre duels de la doirée, Boston s'est incliné face aux LA Lakers 86-92, mais Ray Allen est entré dans l'histoire de la NBA en devenant le meilleur marqueur à trois points de tous les temps, avec 2560 réalisations. Enfin, Phoenix a eu raison de Golden State 112-88.

Si seulement trois rencontres étaient programmées, il ne fallait pas rater cette soirée NBA à plus d'un titre. Pour les amateurs de statistiques et records en tout genre, Ray Allen est, comme on pouvait s'y attendre, devenu le recordman du nombre de paniers à trois points inscrits en NBA avec 2562 réalisations. L'histoire ne retiendra peut-être pas que son équipe des Celtics a perdu face aux Lakers (92-86), ce qui n'est pas sans rappeler le septième dernier match des finales NBA en juin.

A 35 ans, Allen passe ainsi devant l'ancienne vedette des Pacers d'Indiana Reggie Miller, grâce à trois paniers à trois points inscrits face aux champions en titre pour 9 de ses 20 points dans le match. Les Américains ayant le sens du spectacle, le match a tout simplement été interrompu quelques minutes après le record en fin de premier quart temps. Le joueur a ainsi pu être salué par son public, et a embrasser ses proches et ses coéquipiers. "C'est tellement incroyable la façon dont cela s'est passé, avec Reggie  dans la salle pour assister à ça, a indiqué Allen. Il m'a dit qu'il était fier  de moi et heureux pour moi. Il était content d'être ici à ce moment-là."

Mais la suite des événements n'a pas été en faveur des Celtics, qui ont dû baisser pavillon face aux Pau Gasol, Andrew Bynum et autre Lamar Odom. On pourrait presque dire que Kobe Bryant s'est montré timide avec "seulement 23 points", dont 20 après la mi-temps. De leur côté, Gasol  et Bynum ont pris 9 rebonds pour les Lakers. La franchise californienne enregistre à présent 37 victoires et 16  défaites, pointant à la 2e place de la Conférence Ouest derrière les Spurs de San Antonio. Les Celtics comptent 38 victoires et 14 défaites et sont à égalité avec  Miami en tête de la Conférence Est.

Alors qu'il n'y a pas eu photo entre Phoenix et Golden State (112-88), l'autre événement à retenir, est sans conteste la défaite de Dallas, première du genre depuis dix rencontres. Et ce sont les Nuggets de Denver qui se sont fait un malin plaisir à stopper la série, s'imposant d'un rien, 121-120. Arron Affalo est le héros du match, inscrivant le panier salvateur au buzzer. Carmelo Anthony a terminé meilleur marqueur de la soirée avec en tout et pour tout 42 points.

Les résultats:
Boston - LA Lakers 86-92
Phoenix - Golden State 112-88
Denver - Dallas 121-120

Romain Bonte