Olivia Epoupa meneuse de l'équipe de France
Olivia Epoupa meneuse de l'équipe de France | AFP

Mondial de basket : Les Bleues s'imposent dans la difficulté face à la Grèce (75-71)

Publié le , modifié le

Après sa probante victoire face à la Corée du Sud la veille, l'équipe de France féminine s'est fait une frayeur ce dimanche à Tenerife. Pour leur deuxième match au Championnat du monde face à la Grèce, les Bleues ont été accrochées mais se sont imposées (75-71). Pourtant dominatrices dans le premier quart-temps, les basketteuses tricolores ont pu compter sur leur capitaine Endy Miyem pour relever la tête en fin de match. Les Françaises retrouveront le Canada mardi soir pour la première place du groupe A.

Que ce fut périlleux ! Les Françaises se sont imposées sur le fil contre la Grèce 75 à 71, dimanche à Tenerife pour leur deuxième match de poule au Championnat du monde. Les Bleues ont réussi à renverser une situation mal embarquée, avec un retard de huit points avant d'aborder les huit dernières minutes de la rencontre. Grâce à leur capitaine Endy Miyem (20 points) qui a "essayé de montrer la voie" à ses coéquipières, les Françaises ont inversé la tendance.

Pourtant, les Bleues avaient parfaitement entamé la rencontre avec un premier quart-temps maîtrisé et une Diandra Tchatchouang pleine de réussite (9 points, 3/3 aux tir). Avec un avantage maximum de 11 points, les Françaises n'ont pas réussi à enfoncer le clou et se sont retrouvées face à l'arrière hellène Evanthia Maltsi, en feu offensivement (28 points à 10/23). "Il y a eu une bonne entame, c'est ce que l'on cherchait. Mais on s'est relâché dans le deuxième quart-temps", a estimé la sélectionneuse Valérie Garnier au micro de Canal + Sport, reprochant un manque d'agressivité défensive (seulement deux fautes en neuf minutes dans le deuxième quart-temps).

Avec deux petits points d'avance à la mi-temps (38-36), les joueuses de Valérie Garnier ont pris l'eau dans le troisième quart. Dos au mur, les coéquipières d'Endy Miyem ont alors trouvé les ressources mentales pour revenir dans la rencontre et finir par s'imposer au bout de 10 dernières minutes physiques. C'est sur un tir en tête de raquette de Sandrine Gruda pour donner deux points d'avance (71-69), et une interception de Marine Johannès sur la possession grecque suivante que le match a définitivement basculé du côté des Françaises.

En décrochant une deuxième victoire, l'équipe de France entrevoit son premier objectif : la première place du groupe permettant d’accéder directement aux quarts de finale. Les Bleues ont donc maintenant un jour de repos avant d'affronter le Canada pour valider le premier palier de la compétition. 

Coupe du Monde de Basket