le pivot de l'équipe de France Rudy Gobert au dunk
le pivot de l'équipe de France Rudy Gobert au dunk | AFP - YANG LEI / XINHUA

Mondial 2019 de basket : Rudy Gobert, le pivot essentiel du jeu français contre la Lituanie

Publié le , modifié le

Revenu en équipe de France pour cette Coupe du monde alors qu'il avait décliné l'Euro en 2017, Rudy Gobert est à la hauteur de l'événement depuis le début de la Coupe du monde. Avec 12,7 points et 10 rebonds de moyenne par match, le pivot de Utah doit tenir un rôle majeur dans cette campagne, et surtout dans ce premier match du 2e tour contre la Lituanie (14h). Contre Sabonis (Indiana) et Valanciunas (Memphis), ce sera un choc NBA. L'une des clés de cette rencontre.

Deuxième meilleure défense lors du 1er tour de la Coupe du monde. Avec seulement 64.3 points encaissés par match, l'équipe de France a affiché son plan de jeu et ses atouts. Seule l'Espagne, 3e des JO 2016 et de l'Euro 2017, a fait mieux dans ce 1er tour. Ce n'est pas une nouveauté dans ce collectif dirigé par Vincent Collet, mais la présence de Rudy Gobert, meilleur défenseur de NBA ces deux dernières saisons, n'a fait que renforcer cette tendance.

"Le gardien du temple"

Avec ses 2.15m, le pivot d'Utah représente une sacrée muraille dans la raquette tricolore. En trois matches, face à des adversaires, certes modestes, il a réalisé une belle cueillette avec ses 2.36m d'envergure : 10 rebonds et 2.7 contres de moyenne par match.  "C'est le gardien du temple", dit de lui Vincent Collet, le sélectionneur. Un gardien défié, ce samedi, par deux monstres également habitués aux joutes de la NBA: Domantas Sabonis (2.11m, Indiana) et Jonas Valanciunas (2.11m, Memphis). La Lituanie, que la France avait dominée de deux petits points lors du dernier Mondial en 2014 dans le match pour la 3e place (95-93), peut compter sur ces deux tours jumelles pour viser plus haut, et surtout pour réparer l'accroc de la défaite contre l'Australie, lors du dernier match du 1er tour. Issue de la poule de la mort, la formation lituanienne n'a pas d'autre choix que de gagner face aux Bleus pour poursuivre sa route dans la compétition. "Pour eux, c'est la dernière chance de voir les quarts. Ca va être le premier gros test de ce Mondial", assure le joueur d'Utah.

Rudy Gobert va donc se frotter à du lourd. Du très lourd même. Le fils du légendaire Arvydas Sabonis accuse les 109kg sur la balance, pendant que son complice de la raquette atteint les 120kg. Au pivot du Jazz, fort de ses 111kg, de trouver la bonne partition pour conserver le cercle inviolé. Dans sa manche, son savoir-faire en matière de contre. Lui en a déjà claqué une moyenne de 2.7 par match, alors que Sabonis (0.7 contre par match de moyenne) et Valanciunas (1 contre de moyenne) n'ont pas le même rendement.

Gobert n'est pas seul

Mais limiter l'intérieur français à ses qualités défensives n'est pas adapté. Car avec un tel joueur dominant, la France trouve des nouvelles solutions offensives. Deuxième meilleur marqueur des Bleus avec 12.7 points de moyenne, il affiche un joli 80% aux lancer-francs, et plus de 72% aux tirs. Là-aussi, ses rivaux sont en retrait: 11.7 points de moyenne, 73% aux lancer-francs et 54.5% aux tirs pour Sabonis, 11 points, 77% aux lancers-francs et 72% aux tirs pour Valanciunas. Mais il faut relativiser tout ça avec la valeur des adversaires rencontrés. Pour comparer les trois hommes, un rapide coup d'oeil sur leurs statistiques NBA donnent une idée de l'affrontement du jour. Lors de la dernière saison régulière, le Français a livré une moyenne par match de 15.9 points, 12.9 rebonds et 2.3 contres. Sabonis a atteint les 14.1 rebonds, 9.3 rebonds et 0.4 contre, et Valanciunas les 19.9 points, 10.7 rebonds et les 1.6 contre.

"On va se faire bousculer", annonce Vincent Collet, qui a pu donner du temps de jeu à l'ensemble de ses troupes. Mathias Lessort (2.05m, 9pts et 3.5rbds de moyenne au 1er tour) peut rivaliser dans l'impact physique alors que les 2.13m de Vincent Poirier (7.3pts et 5.7rbds) peuvent être très utiles aussi pour suppléer Gobert.  "C'était la première fois qu'on arrivait à jouer correctement avec Mathias et Vincent (Poirier, l'autre intérieur). Ça va être indispensable dans les deux matchs qui viennent", avait apprécié Collet après la victoire dans le 3e match sur la République dominicaine.

Comme toujours, c'est par son collectif que l'équipe de France s'en sortira. Mais Rudy Gobert change beaucoup de choses à l'oeuvre collective.

Coupe du Monde de Basket