Rudy Gobert, face aux Etats-Unis
Rudy Gobert, lors du quart de finale du Mondial de basket face aux Etats-Unis | CHINE NOUVELLE/SIPA

Mondial 2019 de basket : Malgré l'exploit, Vincent Collet et Rudy Gobert ne veulent pas s'enflammer

Publié le , modifié le

Des sourires mais pas d'effusion de joie : l'équipe de France n'a pas versé dans l'excès après sa victoire pourtant historique face aux Etats-Unis en quart de finale du Mondial de basket. A l'instar de Vincent Collet et Rudy Gobert, tous ont rappelé que les Bleus visaient bien plus haut que ça.

"J'ai remercié mes joueurs dans le vestiaire. Quand j'étais gosse, quand je jouais sur mon panier dans ma cour, j'ai souvent inventé que je battais les Etats-Unis en finale de la Coupe du monde.” Ce n’était pas une finale mais Vincent Collet avait évidemment le sourire. En battant les Etats-Unis - invaincu en compétition officielle depuis 13 ans - en quart de finale du Mondial de basket ce mercredi, les Bleus ont réalisé l’une des plus grandes performances de leur histoire. De celles que l’on rêve quand on est gamin, comme Vincent Collet donc, ou comme Rudy Gobert, le pivot des Bleus.

“Je rêve de ça depuis longtemps. Quand j’avais 20, 21 ans, je regardais ces matches-là et je me disais : ‘Il y aura une opportunité un jour où on sera capable de les battre.’”. Ce jour est donc arrivé, pour ce qui restera pour Gobert comme “l’une des plus belles victoires de [s]a carrière et du basket français.” Un exploit en guise de rampe de lancement pour ces Bleus, déjà prêts à s’attaquer à d’autres sommets. 

à voir aussi Mondial 2019 de basket : La France réalise un exploit historique contre les Etats-Unis et se qualifie en demi-finales Mondial 2019 de basket : La France réalise un exploit historique contre les Etats-Unis et se qualifie en demi-finales

Ne pas répéter les erreurs de 2014

Car la conquête de l’Amérique ne semble pas avoir rassasié l’appétit des Bleus. La joie sincère mais contenue quelques secondes après avoir écrit l’une des plus belles pages de l'histoire du basket tricolore ne dit rien d’autre. Les hommes de Vincent Collet sont en mission et n’ont déjà qu’un objectif en tête : la demi-finale face à l’Argentine vendredi. “Evidemment nous sommes heureux mais dans les vestiaires, nous parlions déjà de cette demi-finale. Nous pensons au prochain match”, confiait ainsi le sélectionneur français en conférence de presse.

Dans les têtes et dans les bouches sont déjà revenus les souvenirs du Mondial 2014, d’abord grandioses avec une victoire symbolique en quart de finale face au rival espagnol, dans son antre du Palais des Sports de Madrid. Un exploit rapidement terni par la défaite deux jours plus tard en demi-finale face à la Serbie. “Il y a cinq ans, nous avons vécu une situation similaire en battant l’Espagne en quarts de finale. Je pense que l’on avait trop fêté cette victoire pour être en mesure de bien jouer cette demi-finale, a rappelé Vincent Collet. On avait mis 15 minutes à rentrer dans notre match. On ne veut pas répéter les mêmes erreurs.”

Vincent Collet, lors du quart de finale face aux Etats-Unis
Vincent Collet, lors du quart de finale face aux Etats-Unis © CHINE NOUVELLE/SIPA

Rudy Gobert, auteur d’un match énorme face aux Américains, a lui aussi tenu à rappeler que cette victoire n’était qu’une étape et que le chemin était encore long. “Cette victoire ne veut pas dire grand-chose si on ne va pas chercher l’or derrière." Le titre mondial, un objectif commun pour les joueurs et le staff des Bleus selon le pivot français. “On a des gars qui veulent gagner. Aucun n’est ici pour l’argent , aucun n’est là pour sa réussite personnelle. Nous sommes là pour une seule chose : gagner.” Prochaine étape vers les sommets vendredi, face à l'Argentine.

Coupe du Monde de Basket