Nicolas Batum
Nicolas Batum au tir contre le Montenegro | PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP

Les Bleus s'imposent contre le Monténégro en préparation pour la Coupe du monde

Publié le , modifié le

Les Bleus débutaient, ce jeudi à Villeurbanne, leur série de trois matches avant de s’envoler pour la Chine où se déroulera la Coupe du monde (31 août – 15 septembre). Face au Monténégro l’équipe de France s'est imposée 80 - 72 grâce à un énorme quatrième quart-temps. Nicolas Batum et Evan Fournier ont notamment porté l'attaque tricolore.

Les Bleus montent en puissance ! Après un début de préparation mitigé avec une défaite contre la Turquie puis un victoire prometteuse contre la Tunisie, l'équipe de France s'est imposée contre le Monténégro 80 - 72 à Villeurbanne. 

4e quart-temps de folie 

Menés pendant plus de 30 minutes, les Bleus ont pu compter sur leur capitaine, Nicolas Batum, pour les maintenir dans la rencontre. Pointé du doigt ces derniers temps, le capitaine de l'équipe de France a montré la voie à ses partenaires quand l'équipe commençait à baisser la tête. A cause d'une défense moins agressive et face à une équipe monténégrine redoutable de loin (6/9 à 3 points), les Français ont encaissé un 14-0 et accusé jusqu'à 13 points de retard. Mais grâce à deux shoots primés consécutifs de leur capitaine, les Bleus ont regagné le vestiaire avec 7 points de retard (36-43).

Malgré un regain de forme en début de 3e quart en revenant à un point, l'équipe de France a accéléré et repris l'avantage seulement dans les 10 dernières minutes. Au début de la 4e reprise, les Français se sont appuyés sur une très bonne défense. Les stops et interceptions ont permis de développer du jeu rapide qui convient parfaitement aux Français. En remportant le dernier quart-temps 26 à 13 les Bleus ont acquis une victoire difficile mais a construit un joli un succès collectif. De bon augure avant le Mondial.

Batum - Fournier en feu, Toupane a marqué des points

Omniprésent en attaque, le joueur des Charlotte Hornets a inscrit 18 points et a été logiquement nommé MVP de la rencontre. Avec Evan Fournier, auteur de 17 points, les deux joueurs NBA ont porté l'attaque des Bleus et ont rassuré dans ce secteur de jeu où les qualités des Français ne sont plus à prouver. 

Mais la bonne surprise vient d'Axel Toupane. Mis au repos lors des deux première rencontres, au même titre que Nando De Colo et Mathias Lessort, à cause d'une blessure à la jambe, le poste 3 a fait une entrée efficace en fin de match. Lui qui bataille pour obtenir sa place dans le groupe des 12 joueurs qui partiront en Chine, est entré seulement pour les deux derniers quart-temps. En 13 minutes il a apporté des deux côtés du terrain et a inscrit 8 points à 3/4 au tirs. 

Inquiétude chez les meneurs

Les Bleus ont eu beaucoup de mal à porter le danger à l'intérieur face à la puissante raquette monténégrine. Et la principale inquiétude concerne le poste de meneur. Après le forfait de Thomas Heurtel, opéré d'un genou, ni Frank Ntilikina (3 points), ni Andrew Albicy (4 points) ni Elie Okobo (4 points), appelé cette semaine, n'ont convaincu. Si les deux premiers sont de vrais atouts défensifs et savent très bien faire jouer leurs partenaires, ils n'ont pas le talent offensif que pouvait amener Heurtel. De son côté, Okobo a joué moins de 10 minutes et a perdu 3 ballons sans se montrer à son aise dans le collectif de Vincent Collet. 

Coupe du Monde de Basket